Actualités Metteurs en scène Théâtre

Appui aux jeunes compagnies de théâtre : la Fédération du théâtre du Cartel auprès des jeunes structures culturelles de Bobo-Dioulasso

Au cours de notre séjour pour la Nuit des Mannequins à Bobo-dioulasso, nous sommes allés nous imprégner de l’état d’avancement d’un atelier de formation donné par la Fédération du théâtre du Cartel. En effet ce vendredi 11 juin 2021 et ce depuis le mardi 08 juin, la Fédération du Cartel donne une formation à un […]

Musique: “Mon étoile doit briller”, une première du chantre Junior Kabré pour magnifier le seigneur

“Un voyage à la carte”: un projet de cartes à jouer pour valoriser le potentiel touristique du Burkina Faso

Actualités Entretien Musique

INTERVIEW: “je promet passer par le reggae pour véhiculer un message de réconciliation et de paix à ceux qui seront de la partie”, Zueny Black, artiste-reggaeman

Ce vendredi 18 juin 2021, soleil V7 présente le concert « espoir » de l’artiste chanteur et compositeur Zueny Black, l’enfant du soleil, à l’état civil Zouewindyelgo Fulbert Kaboré. À cet effet, l’artiste a bien voulu passer dans nos locaux pour nous donner des détails sur l’organisation de cet événement. En effet, il dit vouloir […]

2ème édition Nuit des mannequins : une formation sur l’entreprenariat pour marquer l’apogée de cette édition

Actualités Entretien Musique

INTERVIEW: “je promet passer par le reggae pour véhiculer un message de réconciliation et de paix à ceux qui seront de la partie”, Zueny Black, artiste-reggaeman

Ce vendredi 18 juin 2021, soleil V7 présente le concert « espoir » de l’artiste chanteur et compositeur Zueny Black, l’enfant du soleil, à l’état civil Zouewindyelgo Fulbert Kaboré. À cet effet, l’artiste a bien voulu passer dans nos locaux pour nous donner des détails sur l’organisation de cet événement. En effet, il dit vouloir […]

Cinéma au Burkina : « mirages et perditions » fait son entrée pour allier théâtre au cinéma

Ce jeudi 10 juin 2021, le film long métrage « Mirages et perditions » a été officiellement lancé dans la salle du ciné Burkina. Ce film, long d’environ 1h30 minutes a été présenté par le consortium « plus loin ensemble » en collaboration avec l’association culture acte 7 du Mali. Dans le soucis d’inclure la section théâtrale dans le processus de recherche de la sécurité, Toussaint Zongo et Gaston Kaboré essayé d’inclure le théâtre dans cette logique et ce en l’adaptant au cinéma. De ce fait, ils ont officiellement lancé leur œuvre cinématographique « mirages et perditions », ce jeudi 10

Journées du Cinéma amateur de Ouagadougou : la deuxième édition referme ses portes

La deuxième édition des Journées du Cinéma Amateur de Ouagadougou (JCAO), a refermé ses portes ce samedi 29 mai 2021, à Ouagadougou. Au cours de ces 03 jours du festival, 47 films ont été projetés et soumis à l’appréciation du jury. Faute de considération, les films des réalisateurs amateurs bien que véhiculant des contenus pertinents, s’accumulent peu à peu dans les armoires. A cet égard, le producteur et réalisateur, Oumarou Kaboré, a initié un festival dénommé Journées du Cinéma Amateur de Ouagadougou (JCAO). Ce samedi 29 mai 2021, ledit festival a connu son apothéose avec la destination des films projetés ayant

Promotion du cinéma amateur au Burkina : les 72 heures des JCAO 2021 officiellement lancées

L'Institut supérieur de l'image et du son/Studio-Ecole (ISIS/SE) a accueilli ce jeudi 27 mai 2021, la cérémonie d'ouverture de la 2è édition des Journées du cinéma amateur de Ouagadougou (JCAO). Prévu pour s'étendre jusqu'au 29 mai prochain, le lancement de la présente édition a connu la présence de nombreuses personnalités notamment l'acteur comédien Gustave Sorgho, du Dr Bangbi Francis Frédéric Kaboré, actuel Directeur de l'ISIS/SE, et bien d'autres. <<La tenue annuelle des Journées du cinéma amateur (JCAO) répond au souci de préparer la relève au niveau du cinéma africain en général et burkinabè en particulier>>. C'est en ces termes que le

CINÉMA : « La dette » de Aimé Bado prend place dans le milieu cinématographique

L’agence, BaCo’s consulting a procédé au lancement de l’avant-première du long-métrage « la dette » de Aimé Bado, ce lundi 24 mai 2021, dans la salle de ciné Burkina. Cette production, partie d’un rêve pour devenir une réalité, est la matérialisation moderne des réalités traditionnelles qu’a autrefois et toujours vécu le pays des hommes intègres. Afin de faire en sorte de maintenir le Burkina Faso comme pays de cinéma de qualité, BaCo’s consluting s’est tourné vers la production de contenu de « qualité ». À cet égard, l’agence a, en collaboration avec le réalisateur Aimé Bado, présenté l’avant-première du long métrage

« Notre cinéma a besoin d’une profonde remise en cause pour retrouver sa lettre de noblesse », Gustave Sorgho, acteur-comédien burkinabè

Depuis belle lurette, le Burkina Faso a toujours été la vitrine du cinéma en Afrique, avec de grands hommes de cinéma à l’image de l’acteur-comédien Gustave Sorgho. De ce fait, nous avons eu l'occasion de le recevoir dans les locaux de notre rédaction. Cette icône du cinéma burkinabè a bien accepté de nous confié sur ses débuts dans le cinema, sa riche filmographie ainsi que le niveau décadent du cinéma burkinabè. Véritable sommité du cinéma burkinabè, Gustave Sorgho, ou encore connu comme <<Tonton Gaoussou>> pour certains et <<Siriky>> pour d'autres, incarnait déjà du talent de comédien dès son bas-âge au collège.

BBDA

Musee National