Actualités Mode Stylistes

Nouveau bureau de l’UPROTEX-HAC: le président entrant officiellement installé à ses fonctions

L’Union des professionnels du textile, de l’habillement et de la couture (UPROTEX-HAC) a procédé ce samedi 23 janvier 2021, à l’installation de son tout nouveau bureau, avec à sa tete, monsieur Georges DUA. Ce présent bureau vient ainsi en remplacement à celui du bureau sortant de Prince Suiti. Travailller à mieux structurer et permettre aux […]

Festival de musique de Silmiougou: la 2è édition s’ouvre sous le signe de la réconciliation nationale

CULTURE: Tous les lauréats des FAMA, KUNDÉ, 12 PCA et MARLEY D’OR presteront au festival VILLAGE DE BASGA

Actualités Culture Société

Bisghin, commune rurale de Saaba : Huit (08) notables officiellement installés dans leurs fonctions

Les habitants de la commune rurale de Saaba, à quelques encablures de la capitale Ouagadougou ont assisté ce samedi 23 janvier 2021 à l’intronisation de huit (08) chefs traditionnels du quartier Bisghin. C’était en présence de nombreuses personnalités venues des environs. C’est après une brève prière de la communauté musulmane à l’endroit de Naaba KONGO, […]

«  Il faut considérer la danse comme les autres métiers que nous avons », dixit Esther TARBANGDO, artiste-danseuse burkinabè

CINÉMA: à la découverte de la riche carrière de Pierre YAMÉOGO

Pierre YAMÉOGO est un réalisateur burkinabé né dans les années 1955 à Koudougou au Burkina Faso et décédé en 2019 à Ouagadougou. Avec une carrière bondée de succès, il fut un des plus grands réalisateurs burkinabè. Pierre YAMÉOGO a fait ses études en France, au Conservatoire Libre du Cinéma Français et à l'Université Paris VIII. Il a fondé les sociétés de production Afix Productions et Dunia Productions qui produisent ses propres films ainsi que les films d'autres réalisateurs burkinabé. En 2005, son film Delwende a reçu le prix de l'Espoir au Festival de Cannes - Un Certain Regard. De son riche répertoire

CINÉMA: zoom sur le réalisateur et producteur burkinabè, Kollo Daniel Sanou

Né en décembre 1949 à Borodougou (province de Houet) au Burkina Faso, Kollo Daniel Sanou est réalisateur et producteur burkinabé. Avec une carrière cinématographique très riche, il fait partie des grandes figures du cinéma burkinabè. Après une formation à l'Institut national de l'audiovisuel et au Conservatoire libre du cinéma français à Paris, Kollo Daniel Sanou regagne la Haute-Volta, l'actuel Burkina Faso, et réalise avec la société Cinafric son premier long-métrage intitulé Paweogo (l'immigrant) prix de la première œuvre au FESPACO 1983. Considéré comme l'une des grandes figures du cinéma burkinabè, il s'essaie à la publicité en 1986, mais retourne vite à

CINÉMA: Timbuktu fait chavirer les cinéphiles aux journées cinématographiques franco-burkinabè

Dans le cadre des journées cinématographiques franco-burkinabè, plusieurs films furent programmés au sein de l'institut français de Ouagadougou. Les projections ont débuté le mardi 17 novembre dernier et ce 18 novembre 2020 fût le tour de Timbuktu d'apparaître sur le grand écran de cet établissement parmi tant d'autres. Un long métrage qui a véritablement fait chavirer les cinéphiles présents. Pour les journées cinématographiques franco-burkinabè, en plus des activités initiées, les projections de films constituent l'une des plus cruciales. A cet effet, plusieurs films burkinabè comme le Bonnet de Modibo de Boubacar DIALLO, DUGA de Hervé Eric LENGANI et Abdoulaye Dao etc.

CINÉMA: le top départ des journées cinématographiques franco-burkinabè donné

Dans le but de dynamiser les accords de coopérations cinématographiques entre la France et le Burkina Faso, des journées cinématographiques franco-burkinabè ont été initiées. L'ouverture officielle de ces journées à eu lieu ce mardi 17 Novembre 2020, au sein de l'Institut français de Ouagadougou en présence du ministre de la culture, des arts et du tourisme, Abdoul Karim SANGO, de l'ambassadeur de France Luc HALLADE et du directeur général du cinéma et de l'audiovisuel, Evariste PODA. Les journées cinématographiques franco-burkinabè constituant un véritable tremplin de sensibilisation, de cohésion sociale, de réjouissances et de brassage culturel, est une aubaine d'opportunité qui permettra

Sotigui Awards 2020 : les acteurs du cinéma africain et de la diaspora récompensés

Plusieurs acteurs du cinéma africain et de la diaspora ont vu les mérites reconnus à l’occasion de la 5ème édition des Sotigui Awards qui s’est déroulée dans la capitale burkinabè le 14 novembre 2020. C’est la Namibienne Girley Charlène Jazama qui s’est adjugée le trophée des Sotigui Awards 2020 pour son rôle d’actrice dans le film The White Line du réalisateur Désiréé Kahikopo-Meiffret. Elle est aussi lauréate du prix du meilleur acteur de l’Afrique australe. En plus, nombre d’acteurs du 7ème art burkinabè ont été aussi récompensés. Le Sotigui de la meilleure interprétation masculine burkinabè revient à Justin Ouindiga dans le

BBDA

Musee National

TIEBELE