Actualités Culture Peinture

”Ma ville en peinture”: un projet pour promouvoir les arts plastiques

Responsable de la structure “Espace Soarba”, l’artiste peintre Burkinabé, Adjaratou Ouédraogo a animé, le vendredi 17 septembre 2021 à Ouagadougou, une conférence de presse sur le projet “Ma ville en peinture”. La 1re édition de l’événement se tiendra du 4 au 9 octobre prochain à Ouagadougou. «Art plastique, enjeu et développement socio-économique de la peinture […]

Sortie discographique: le “Soleil” de Ramzy Gabbana brille à nouveau

Wamian Kaid, artiste musicien: de l’ombre à la lumière

Actualités Entretien Mode

ENTRETIEN : « j’habille les grands de ce pays », Koudbi Yaméogo, styliste burkinabè

Natif de la Cité du Cavalier rouge, le styliste burkinabè, Koudbi Yaméogo plus connu sous le nom Maradona est le créateur de la marque Kilsi. Une équipe d’Infos Culture du Faso l’a rencontré le 14 septembre 2021. Maradona y évoque son parcours et son travail au quotidien. Expérimenté, homme ouvert, il ne tarit pas également […]

INTERVIEW: « le slam a un rôle éducateur, en ce sens qu’il incite à la recherche », dixit l’artiste slameur KYS

Cinéma : « MA YA DAWA » de Grâce Théâtre sur une lancée de finalisation

Le projet de tournage de la série « MA YA DAWA » ou les aventures de Gurunga en collaboration avec BF1, financé par le Fonds de Développement Culturel et Touristique (FDCT) et l’Union Européenne à travers le Programme d'Appui aux initiatives Créatives, et la Gouvernance de la Culture (PAIC- GC), a officiellement pris fin ce dimanche 13 septembre 2021 laissant place à la post-production. « MA YA DAWA » est une initiative de l’Association Grâce théâtre du Burkina (AGTB) qui entend outiller une trentaine de jeunes sur les bases d’acteurs de cinéma et des techniciens. Après l’étape de la formation des acteurs

FESPACO 2021 : 239 films seront en compétition pour cette édition

Le conseil d’Administration du Festival panafricain du cinéma et de la télévision de Ouagadougou ( FESPACO) sous tutelle du ministère de la culture des arts et du tourisme a organisé ce jeudi 09 Septembre 2021 une conférence de presse au ciné Burkina à Ouagadougou dans le but de procéder au lancement de la sélection officielle des films de la 27e édition du FESPACO. Sur 1132 inscrit 239 films de 50 pays d'Afrique et de la diaspora seront en compétition. Prévue se tenir du 16 au 23 Octobre 2021 prochain, la 27e édition du FESPACO sous le thème de « cinéma d’Afrique et

SOTIGUI AWARDS 2021: les nominés officiellement dévoilés !

L'académie des Sotigui Awards a organisé une conférence de presse ce samedi 4 septembre 2021 à Ouagadougou. L'objectif de cet événement était d'annoncer la tenue de la 6 ème édition, tout en mettant en lumière sur les nominés. Plusieurs personnalités du monde du cinéma étaient au rendez-vous. L'académie des Sotigui Awards était face à la presse dans la matinée du 4 septembre 2021 pour dévoiler la liste des nominés pour cette édition de 2021. A l’entame de son intervention, le président de l'académie, Kevin Moné, a fait savoir que les Sotigui Awards visent à mettre en valeur les acteurs. << l'académie

ENTRETIEN: «L’industrie cinématographique burkinabè a bien un avenir… ce qui manque peut-être, c’est une vision à long terme pour faire de cela une réalité», Drissa Touré, réalisateur burkinabè

Le cinéaste Drissa Touré était l'invité de votre plate-forme culturelle ce 30 août 2021 dans la cité de Sya. Né en 1952 à Banfora, ce doyen de la capitale du cinéma africain, avec plus d'une trentaine d'années de carrière, nous raconte ses premiers pas dans le monde de l'audiovisuel alors qu'il était chauffeur de taxi. Ses projets en cours, son combat pour la réhabilitation de la salle du ciné Sanyon de la capitale culturelle ainsi que sa vision de l'avenir du cinéma burkinabè sont entre autres les questions abordées lors de nos échanges. Lisez plutôt ! Infos Culture du Faso (ICF)

Production et diffusion audiovisuelle au Burkina Faso: le journaliste et cinéaste, Jacob Sou, opte pour le développement local durable à travers les TIC

Le monde entier a connu un boom numérique ces deux dernières décennies. Une avancée technologique significative qui se doit d’être un excellent avantage dans le processus de développement de nos pays. C’est du moins ce que Jacob Sou, administrateur civil à la retraite, journaliste et cinéaste, prévoit de mettre à contribution à travers son projet « Le numérique et les Technologies de l’information et de la communication (TIC) au service du développement local durable au Burkina Faso ». Et de passage dans nos locaux à Ouagadougou, ce baobab de la culture burkinabè revient, sans langue de bois, sur son parcours

BBDA

Musee National