Actualités Culture Société

FESRY 2019 à Ouahigouya : le promoteur est fin prêt pour lancer la deuxième édition.

Au départ, l’activité était connu sous l’appellation « les 48heures de promotion de la culture au nord », aujourd’hui, elle a été rebaptisé « Festival des rythmes du Yatenga » en abrégé (FESRY), une petite retouche apportée à l’événement par le promoteur Mouss Didier qui entend faire de ce festival un grand rendez-vous et une tribune d’expression et de plaidoyer pour les acteurs culturels de la région du nord.

« Jeunesse face aux défis de la sécurité routière », c’est le thème choisit pour abriter les 72 heures du FESRY qui se tiendra du 19 au 19 octobre 2019 du côté de la belle cité de Naaba Kango, «le taux élevé des accidents s’explique à travers l’ignorance du code de la route, surtout en cette rentrée scolaire où les enfants ont repris le chemin de l’école, la problématique de la sécurité routière doit attirer notre attention à tous», s’est justifié le promoteur quant au choix du thème.

Tout comme l’édition précédente, plusieurs activités sont au programme, notamment des jeux radiophoniques à la radio la voix du paysan, une rencontre entre acteurs culturels de la région, un don de sang, la finale de jeux de Scrabble et de football et aussi un concert gratuit qui sera livré aux public de Ouahigouya, l’artiste Dez Altino sera présent à l’occasion aux côtés d’autres artistes pour plomber l’ambiance et faire vivre la ville toute entière au rythme du FESRY, le promoteur invite alors la jeunesse de Ouahigouya à s’approprier ce festival qui contribue à ne pas douter au rayonnement de la culture au nord.

Abdoul Aziz Sawadogo

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
16 + 27 =