Actualités Musique Spectacle

Le pape confirme sa papauté dans le rap Burkinabé

Basic Soul ou le pape du rap Burkinabé a organisé un concert dédicace de son nouvel album qui se veut le huitième de sa carrière. Le concert dédicace de nouvel album intitulé “Tout va bien” a été au CENASA dans la soirée du samedi 03 avril 2021 avec un public plein à craquer. Cette cérémonie a été placée sous le parrainage de monsieur le ministre du commerce, de l’industrie et de l’artisanat, monsieur Harouna KABORE.

L’immense public qui a effectué le déplacement au CENASA n’a point regretté l’achat de leur ticket d’entrée. Ils ont communié avec des artistes un moment inoubliable. Avant la sortie des vieux père du rap, l’occasion a été donné à des jeunes de la la nouvelle génération à l’image de King Sankara, King Afrique, Est, Fatim de s’affirmer. La sortie de ces jeunes ont permis au public de s’échauffer afin de pouvoir attaquer la venue de Nourat et les lions qui n’ont hésité à rendre à servir au public une des meilleures prestations de l’année et c’était du Ouf.

Après le passage de l’artiste reggaewoman Nourat vint celui dont le verbe est souvent apprécié et déprécié, celui dont les textes provocateurs chagrinent des personnes, cet homme est venu avec un nouveau look, il a enlevé ses cheveux de rasta l”homme Smockey après avoir émerveillé le public avec son titre pourriture s’est fait rejoindre par Mano Sniper du groupe 2Kas afin de faire un tour dans l’ancienne école ou la old school pour certains et ce avec le titre ”y a 2KAS” et le CENASA a failli s’exploser en ces instants.

C’est après ce passage de Smockey que le pape, celui qui a 24 ans de carrière musicale dans le rap, fait sa sortie, il chanta avec le public en live des titres de “tout va bien”, un album fort de douze (12) titres. Des titres comme haut les cœurs qui encouragent les FDS, Negro, semblant, tout va bien, Fadima ont failli éclaté la salle du CENASA, car c’est du Basic Soul adapté au moment. Un cadeau de la part de l’artiste a été offerte au public, il s’agit du titre Ma go qui, à l’époque a fait le tour du monde qui a été en chanté en coeur avec le public.

On note le passage des enfants du ghetto avec Busta Gaenga comme étant le chef de file et les artistes Amzy, Toksa qui ont contribué énormément à la réussite de cette cérémonie.
Pour l’artiste,”tout va bien n’a pas été choisi parce que tout va bien mais cela se justifie du fait qu’il existent dans ledit album des messages positifs, d’engagement, de mobilisation pour faire en sorte pour que tout aille bien que ce soit sur le plan individuel ou collectif. L’artiste a également précisé qu’il a de bonnes relations avec la nouvelle génération et il a fait des featuring avec ces jeunes dans l’album.

Quant au ministre du commerce, de l’industrie et de l’artisanat monsieur Harouna KABORE, parrain de la cérémonie la qualité de l’album est de taille. Le rap a contribué et contribue dans notre pays à éveiller les consciences, à participer à passer les messages forts, aux luttes héroïques, à mobiliser pour les bonnes causes.

Kaoula Adjara qui est venue au concert ne regrette pas d’avoir payer son ticket car elle est satisfaite du spectacle. L’album “tout va bien” est disponible en streaming sur les plateformes de téléchargement et en support physique (CD et clé USB).

Ousmane Ouédraogo (stagiaire)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
28 ⁄ 14 =