sam 13 juillet 2024

Suivez-nous sur les réseaux sociaux

spot_img

Ministère en charge de la culture : Bilan satisfaisant pour l’année 2018.

Le ministère de la culture, des arts et du tourisme (MCAT) a organisé le mardi 12 février 2019 à Ouagadougou une conférence de presse. À l’occasion, les échanges avec les hommes de presse sur la vision du ministère, l’exigence du respect des règles de bonnes gouvernance, le bilan des activités et les perspectives.

«  À toutes personnes que j’ai rencontré, j’ai affirmé avec conviction que toutes les initiatives conduites pour éradiquer la pauvreté sont vouées à l’échec aussi longtemps que sera marginalisé la question culturelle », a martelé le ministre de la culture, des arts et du tourisme, Abdoul Karim Sango au cours d’un point de presse le mardi 12 février 2019 à Ouagadougou. Car, a-t-il souligné, la culture est pour toute société, l’élément sur lequel doit reposer le développement. En évoquant l’exigence des règles de bonne gouvernance selon lesquelles l’administration doit être exclusivement au service de l’intérêt général, le ministre Sango a confié que le dialogue social avec les représentants du syndicat a été l’une des priorités de sa gestion. Face à la pression des acteurs culturels, subie par le ministère à travers des demandes de tout genre, M. Sango a dit avoir donné des instructions en vue d’une gestion rationnelle des fonds alloués au ministère.


Un chapelet d’actions menées mais des défis à relever
Sur le plan culturel, les actions menées ont été la tenue de l’édition 2018 de la semaine nationale de la culture (SNC), l’organisation des états généraux en vue de dynamiser la manifestation et un atelier sur les politiques de diffusion de la musique burkinabè. En citant la réalisation de 17 sculptures sur le site de Loango, il informe la signature d’une convention de financement avec l’union européenne à hauteur 10 000 000 d’euros. En ce qui est du tourisme, les actions ont été la cartographie des sites touristiques, 252 licences d’entreprises délivrées et 10 établissements d’hébergements touristiques classés.

Il a été noté dans la liste des activités, l’inscription du parc w au patrimoine culturel mondial, le financement de 15 films pour un montant d’un milliard FCFA et l’organisation des états généraux du tourisme. C’est pourquoi, le ministère en charge de la culture entend dans le cadre de la stratégie nationale de la culture, atteindre les objectifs suivants : « promouvoir la diversité culturelle, la créativité et l’entreprenariat, améliorer l’attractivité touristique du Burkina Faso, renforcer les capacités institutionnelles et organisationnelles dans les domaines de la culture et du tourisme »

Réussir le cinquantenaire du FESPACO
Par ailleurs, dans les perspectives majeures de l’année 2019, le MCAT entend réussir la 26e édition du FESPACO, la célébration du cinquantenaire de la biennale du cinéma africain et la 15e édition de la foire international du livre d’Ouagadougou (FILO). Des conférences publiques régionales sur la place des valeurs culturelles seront initiées dans le but de transformer positivement la nation burkinabè. Au titre de l’année le département procédera à la mise en place du Programme d’appui aux industries créatives et à la gouvernance de la culture (PAIC-GC).

Le ministre Sango a insisté sur le fait que le secteur du tourisme demeure sa priorité. C’est dans ce sens qu’il compte dans son agenda promouvoir le Burkina Faso comme une destination touristique à travers une stratégie marketing et une facilitation d’accès au visa. « Promotion de l’entreprenariat et l’industrie touristique par le recours à l’actionnariat populaire », a –t-il conclu.

Parfait Fabrice SAWADOGO
Achille ZIGANI

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Publicité

spot_img

Publicité

spot_img

Publicité

spot_img

Plus d'articles

Ouagadougou: Le 13e Rim-Tansoba accède au trône à Sabtenga 

Son excellence le Rim-Tansoba (Mouss Tansoba) est fait désormais...

Festival international du pétanque: l’édition 2 s’annonce sous le signe de la solidarité

Le comité d'organisation du festival international du pétanque de...

ZAGTOULI : des rites initiées pour la paix au Burkina

À Zagtouli, un quartier de la commune de Ouagadougou,...

Vous ne pouvez pas copier le contenu de cette page