Actualités Culture Société

Projet Horizons Théâtre Cinéma: l’art comme moyen pour enseigner les valeurs de la citoyenneté aux touts petits

La compagnie Arts en intersection, en collaboration avec l’Institut Imagine, a procédé au lancement officiel du projet Horizons Théâtre Cinéma (Spectacle jeune public: Béoogneeré, l’espoir de la Savane). C’était ce lundi 13 septembre 2021, dans les locaux de l’Institut Imagine, à Ouagadougou. Ce projet se veut un cadre de partage des valeurs fondamentales, gage d’une meilleure citoyenneté, aux touts petits.

“On est parti du constat qu’il y a une perdition au niveau de la jeunesse, au vu de l’envahissement de beaucoup de produits extérieurs mais qui ne valorisent pas forcément notre culture. De ce fait, nous avons voulu habiter ces imaginaires, raconter nos histoires à nos enfants, leur raconter leurs mythes, leurs légendes, leur culture afin qu’ils grandissent avec un certain nombre de valeurs propres à leur culture”. Ce sont là les propos de Paul Zoungrana, Directeur de la compagnie Arts en intersection, en ce qui concerne le contexte de mise en place du spectacle jeune public, intitulé <<Béoogneeré, l’espoir de la savane, dans le cadre du projet Horizons Théâtre Cinéma. Le lancement officiel dudit projet est intervenu ce 13 septembre en présence de nombreux acteurs du cinéma et du théâtre au sein de l’Institut Imagine, à Ouagadougou.

Co-financé par le Fonds de développement culturel et touristique (FDCT) et l’Union Européenne dans le cadre du Programme d’appui aux initiatives culturelles, et de la Gouvernance de la culture (PAIC-GC), le projet Horizon Théâtre Cinéma consiste à faire dialoguer le théâtre, le conte, la danse, la musique live, les arts plastiques et le cinéma. De façon concrète, il s’agit de créer une pièce de théâtre jeune public qui puisera du patrimoine immatériel du Burkina Faso et qui sera capté cinématographiquement. Et en croire monsieur le directeur de la compagnie, les bénéficiaires sont entre autres les enfants scolarisés et non scolarisés dont l’âge est compris entre 3 et 12 ans. Cependant elle profitera aux associations de protection des enfants en situation de rue, les orphelinats, et les sites des personnes déplacées internes ; les parents et les éducateurs sociaux.

“La realisation de ce projet reunira une quarantaine d’artistes et professionnels. Et cette première étape du projet comporte la création et la diffusion de trois (3) épisodes mise en scène par tableaux. La diffusion se fera à la fois dans les lieux de représentations théâtrales, dans les sièges des associations de protection des droits des enfants, dans les orphelinats, dans les sites des déplacés internes et les écoles. En outre, les thématiques qui seront abordées sont entre autres le vivre-ensemble, la beauté et la diversité culturelle, le pardon, le respect, la tolérance, etc.),” a-t-il dit avant de préciser que la diffusion cinématographique commencera en mars 2022.

Pour le cinéaste et directeur de l’Institut Imagine (structure partenaire), l’ambition de cette création, c’est d’utiliser ce qui est à nous, tout le dispositif dans nos mythologies, nos légendes, nos chansons en ce sens que nos enfants pensent aujourd’hui que nous n’avons pas de créations, d’imagination. “Le monde magique existe chez nous; le monde de l’amitié, le vivre-ensemble, la morale et c’est ça le plus important. Je vous assure donc que si nous parvenons à faire ce projet à la hauteur artistique, nous n’aurons rien à envier à personne. En effet, ce que nous souhaitons, ce sont des films qui puissent voyager. Et nous le pouvons car nous sommes quand même le berceau de l’humanité”, a-t-il soutenu.

Co-financé par le FDCT et l’Union Européenne à travers le PAIC-GC, ledit projet a reçu une subvention de 26 576 396 francs CFA, soit 85% de son coût global. Pour ce faire, Monsieur Zoungrana a tenu à adresser ses sincères remerciements à ces différents partenaires financiers pour leur contribution à faire de ce projet une réalité.

Boukari OUÉDRAOGO

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
29 + 20 =