Actualités Culture Metteurs en scène Musique Théâtre

RÉCRÉÂTRALES 2018: “Tresser le courage” du 26 octobre au 03 Novembre prochain à Ouagadougou- Gounghin.

La capitale burkinabè à travers  son quartier Gounghin annonce les couleurs de l’immense manifestation théâtrale dite ” LES RÉCRÉÂTRALES”. Pour cette 10e édition prévue du 26 octobre au 03 Novembre 2018, des milliers de créateurs d’Afrique et d’ailleurs se retrouveront pour des moments d’expressions artistiques et de partages d’expériences.  Plus de 300 artistes dont auteurs, metteurs en scène, scénographes, comédiens et autres acteurs du mouvement venus des continents africain, européen, américain et du Canada offriront au 70 000 milles festivaliers  attendus, plus d’une quinzaine de spectacles, des soirées-partages ainsi que des nuits animées par de grandes figures du théâtre au plan local. 

Le public ouagalais et ses invités auront  une semaine de programmation théâtrale au niveau de plusieurs cours familiales retenues de Bougsemtenga, une partie du quartier Gounghin. Le tout constituerait l’œuvre d’une sortie prochaine de résidences  artistiques qui étaient organisées dans lesdites cours. À quelques jours de l’ouverture officielle du Festival proprement dit, les organisateurs dont Aristide Tarnagda et son équipe ont reçu la presse, le 19 octobre dernier, pour une randonnée bien conduite. Un exercice qui a permis alors aux visiteurs de constater de visu, les actions et l’état des préparatifs.

Mis en place depuis 2002, “LES RÉCRÉÂTRALES” s’organisent de façon biennale et continue. ” Tresser le courage”, tel est le thème choisi par les porteurs. Selon Aristide Tarnagda, Directeur Général des RÉCRÉÂTRALES, ce thème représente un message fort qui permet de dire que malgré toutes les difficultés liées au climat social et sécuritaire instable, « le pays des hommes intègres »  demeurera  debout.

« Nous traversons certes, des moments difficiles mais le rôle des artistes, que nous sommes, est de mobiliser les peuples, à se rassembler, à rester unis et à faire en sorte que nous puissions sortir de toutes ces zones de turbulences que nous traversons », a laissé entendre M. Tarnagda à l’issue de la visite guidée du jour.

Le quartier Gounghin depuis quelques jours se métamorphose et prend un visage artistique des grands jours. Pour cette 10e édition qui se veut particulière et plus impressionnante, on note plusieurs innovations. Par exemple, on prévoit une création majeure à l’occasion  dudit festival dont le but sera  de sillonner  l’intérieur du pays à la rencontre des Burkinabè et habitants. Une autre innovation est que,  les familles d’accueil à travers surtout les femmes,  mères et jeunes auront  tout l’honneur  d’ouvrir le festival avec un spectacle. Il sera essentiellement question d’une ” belle chorégraphie” créée par Adiatou Massidi, chorégraphe d’origine ivoirienne.

TICKETS : 500 F  par représentation ou 5 000 F donnant droit à toutes les représentations.

Rendez-vous est donc pris du 26 au 03 novembre à Ouagadougou-Gounghin- Bougsemtenga pour les 10 ans des RÉCRÉÂTRALES.

Fabrice Parfait SAWADOGO et Filasko Moussa KABORÉ

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
30 × 28 =