Actualités Célébrités Musique

Un contrat de distribution numérique pour “Campus Ambiance” avec “Musiki”, en Côte d’Ivoire

Campus ambiance est un groupe musical qui a vu le jour dans l’univers universitaire en 2002. Alors, il était composé majoritairement d’étudiants. Tous ces étudiants partageaient une passion commune, la musique.

En effet le groupe marquera positivement les esprits, et on ne saurait manquer d’évoquer ses remarquables participations aux cérémonies officielles qui lui confèrent une popularité inédite. Ainsi plusieurs générations d’étudiants chanteurs et percussionnistes se succèderont dans le groupe CAMPUS AMBIANCE jusqu’en 2013 où la destinée professionnelle du groupe est confiée à trois jeunes BANOU, KD et DUBOIS pour la sortie du premier album.

Après le premier Album ‘’FRUIT DE LA PASSION’’, le deuxième ‘’LE TEMPS DE DIEU’’, le groupe lance son troisième album ‘’EQUILIBRE’’, un album de 12 titres, empreinte d’originalité qui se veut un timbre-poste qui nous promène à travers les cultures diverses. Enregistré entre le Burkina Faso et la Côte d’Ivoire, cet album est le symbole de recherche d’équilibre entre la cultures burkinabè et celles du monde. De ce fait, l’un des thèmes phares abordé dans cette œuvree est la fraternité ivoiro-burkinabè.

Et comme ce que l’on pouvait s’y attendre, c’est que le talent de ces jeunes semble avoir fait écho du côté de la lagune ébrié. Tout est allé très vite avec la publication du clip-video du groupe intitulé “cocoroco https://youtu.be/ZlgNRtbgkWE    par un certain Harouna RAMDÉ dit Ramsès en début de mois de juillet dernier sur sa page Facebook. Contre vents et marées, la vidéo va enregistrer plus 120 000 vues et 2400 partages. Cerise sur le gâteau, elle va même recevoir la validation de certains grands noms du Zouglou en Côte d’Ivoire, notamment Bilé Didier, l’un des précurseurs de ce genre musical dans les années 1990, et aussi de Franck Govoei, organisateur de spectacles Zouglou.

Une validation qui sonne comme une reconnaissance du talent de ce groupe. Le groupe signe alors avec la maison de production “Musiki”, du grand producteur basé en côte d’ivoire, Claude Bassolé, un contrat de distribution numérique. Les sollicitations pour des spectacles à Abidjan s’enchaînent. Tout porte à croire que l’après covid-19, risque d’être un programme chargé du groupe “Campus Ambiance” du côté d’Abidjan.

Parfait Fabrice SAWADOGO 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
28 + 14 =