Actualités Culture Info Presse

12 PCA 2020 : Les grands axes de la soirée

Le comité d’organisation de la 8e des 12 personnalités culturelles de l’année (12 PCA) a animé un point de presse ce vendredi 17 janvier 2020 à Ouagadougou. Ceci, en vue de décliner les grandes lignes de la présente édition qui se tiendra le vendredi 31 janvier 2020 à la salle Olympia Yennenga Ouaga 2000. Au menu de cette soirée de distinction, il y aura un cocktail, des prestations d’artistes en live, de la remise de trophées. Outre cela, le comité a décidé à cette édition de lever des fonds au profit des enfants des 31 femmes décédés lors de l’attaque contre le détachement et les populations civiles d’Arbinda dans la région du Sahel, le mardi 24 décembre 2019.

C’est dans l’après-midi du vendredi 17 janvier 2020 qu’a lieu la conférence presse. Au cours de cette conférence, le comité d’organisation a déballé aux journalistes les grands axes autour des quels se déroulera la soirée de la 8e édition. Selon le comité d’organisation, la soirée sera marquée par un cocktail, un défilé de mode, des prestations en live d’artistes burkinabè et d’artistes, une remise des trophées aux « 12 personnalités culturelles de l’année ». Entendu par-là, les 12 acteurs culturels qui se sont les plus illustrés au cours de l’année écoulée dans les 12 catégories suivantes :
« 1-Spectacle de l’année,

2- Mécène de l’année,
3- Photographe de l’année,
4- Film documentaire de l’année,
5- Collaboration musicale (extérieure) de l’année,
6- Artiste musicien de l’année,
7- Maître de cérémonie de l’année,
8- Révélation artistique de l’année,
9- Prix Doris Dabiré,
10- Influenceur de l’année,
11- Journal en ligne de l’année,
12- Styliste de l’année ».

Outre ces activités, le comité a laissé entendre qu’il y aura une collecte de fonds, au cours de la soirée, au profit des enfants des femmes civiles tuées le 24 décembre 2019 dans l’attaque contre le détachement militaire et les populations civiles d’Arbinda dans la région du Sahel. « Le 24 décembre une trentaine de femmes ont été assassinées et laissant dernières elles des orphelins. Nous en tant acteurs culturels nous avons décidé cette fois d’apporter notre contribution à notre manière en faisant baller des paniers dans le public pour récolter des fonds au profits de ces orphelins. Juste avant la fin de la cérémonie ces fonds seront remis aux yeux du public au ministère en charge de la solidarité nationale. », a souligné le promoteur des 12 PCA, David Hervé Honla. »

Les 12 PCA sont une soirée de distinction qui a lieu chaque année, dans la dernière semaine du mois de janvier. Cet évènementiel culturel a but de d’identifier les acteurs culturels qui se seront illustrés tout au long de l’année écoulée. Lesquelles personnalités sont désignées par des personnes ressources issues des différents corps de métier en qualité d’observateurs. Aussi, les 12 PCA visent à faire jaillir à la face de la nation des nouvelles perles tapis dans l’ombre. Ce qui justifie les prestations des artistes talentueux mais moins médiatisés lors de la soirée, a conclu le promoteur, David Hervé Honla.

S.G

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
3 × 11 =