12ème édition de « mes vacances culturelles »: la première phase de l’édition referme ses portes

 12ème édition de « mes vacances culturelles »: la première phase de l’édition referme ses portes

La première phase de la 12ème édition de l’événement culturel, « mes vacances culturelles  », a connu son apothéose, ce vendredi 9 juillet 2021, à l’espace culturel Gambidi. Cet événement, qui est une initiative dudit espace, a été un cadre de divertissement des touts-petits situés dans la tranche d’âge de 5 a 15 ans.

Depuis le 21 juin 2021, se tient à l’espace culturel Gambidi, la 12ème édition de l’événement « mes vacances culturelles ». Prévue se dérouler en 2 phases, c’est ce vendredi 9 juillet 2021, que la première étape a refermé ses portes. « Mes vacances culturelles » est un événement culturel destiné aux enfants âgés de 5 à 15 ans. Il a été un cadre d’apprentissage des enfants durant trois semaines. Cela dans plusieurs domaines culturels entre autres le théâtre, la danse, le chant, le marionnettiste, la peinture, la percussion, l’art plastique. « L’idée au départ, c’est d’initier aussi les plus jeunes aux activités culturelles.

Vous savez, l’espace est un centre culturel à la base, mais on a remarqué que les plus jeunes ne sont pas généralement pris en compte donc on a voulu aussi les inclure aux activités culturelles qu’on organise », a laissé entendre Frédéric Zongo, formateur et représentant du Directeur général de l’espace Gambidi. Les enfants ont tenu des scènes théâtrales et autres prestations artistiques. Sur cette lancée, le représentant du Directeur général a indiqué que vu ce qui a été proposé, l’objectif est atteint. « L’objectif que nous recherchions à travers cet événement, je pense qu’il est atteint. Rien qu’à voir ces enfants s’amuser de partout, je peux le dire, c’est vraiment atteint », a-t-il lancé.

À l’occasion de cette clôture, les enfants ont démontré leurs « talents » dans les différents domaines cités. D’entrée de jeu, une scène théâtrale basée sur le vécu dans la société a été présentée et cela dans un style de société traditionnelle burkinabè. À la suite des passages sur la scène, des spectacles de conte, de danse, de marionnettiste, de percussion se sont succédés. Selon Dramane Konaté, percussionniste, formateur des enfants dans le domaine, ces scènes présentées sont le fruit de trois semaines d’apprentissage et de répétitions. «  J’ai vraiment adoré travailler avec ces enfants. Tout au long de l’apprentissage, ils ont été vraiment adorables », a-t-il ajouté.

Ainsi prend fin la première phase de cette 12ème édition qui a duré trois semaines. Le rendez-vous est donc pris pour la deuxième phase prévue pour ce lundi 12 juillet 2021 et qui marquera par la même occasion la fin de cette presente édition.

Abdoul Gani Barry (stagiaire)

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Résoudre : *
17 − 5 =