Actualités Musique

12ème édition du FEMUA : Mariah Bissongo représentera le Burkina Faso.

Prévu pour se tenir du 23 au 28 Avril prochain, le Festival Musique d’Anoumabo (FEMUA) qui aura lieu en Côte d’Ivoire, regroupera des artistes aussi bien locaux que internationaux.

OUEDRAOGO Benewendé Armelle Mariah alias Mariah Bissongo qui est à sa 1ère participation même animée de joie reconnait toutefois qu’elle n’a pas droit à l’erreur « Je n’ai pas droit à l’erreur car je représente le pays, cependant, j’ai besoin du soutien de tous ».

Cette jeune artiste fait partie de cette tranche d’artistes musiciens à qui l’on peut dire qu’ils sont nés avec un micro à la bouche. En effet, elle est née et a grandi dans une famille de chanteur de grande renommée, Empereur Bissongo qui n’est rien d’autre que son père biologique.

Parlant de sa carrière qui est jeune selon elle, elle a affirmé qu’elle se portait assez bien et qu’elle rendait grâce à Dieu « J’ai un petit parcours et j’espère qu’avec l’aide de Dieu, le meilleur reste à venir ».

Etant à sa 1ère participation à ce grand rendez-vous, elle a profité remercier le comité d’organisation du FEMUA pour la confiance et la considération à son endroit qui est une lourde tâche pour elle. Cependant, elle a reconnu que c’était un challenge à relever, parce que ne joue pas au FEMUA  qui veut, mais qui peut et comme elle a la chance d’y participer, elle donnera le meilleur d’elle-même «  C’est ma 1ère fois de me produire à Abidjan et j’espère que le public m’acceptera ».

En 2013, elle représentait le Burkina Faso à Nice aux jeux de la Francophonie ou elle a été 4ème sur le plan mondial, en plus des nombreuses scènes nationales qu’elle a côtoyé tel que le festival panafricain du cinéma de Ouagadougou (FESPACO). Elle compte deux albums à son actif, Buudu sorti en 2010 et Sibidou en juin 2014 ainsi qu’un single titré « Hommage à la femme » sorti en 2017.

 

 

Elle a remercié sa famille avec mention spéciale à son papa de l’avoir donné le goût de la musique burkinabé, Télesphore Bationo pour son soutien ainsi qu’à Infos Culture du Faso et sans oublier ses nombreux fans.

 

 

 

 

 

Parfait Fabrice SAWADOGO

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
20 × 9 =