ven 24 mai 2024

Suivez-nous sur les réseaux sociaux

spot_img

19e FITMO/FAB : la 6e promotion de l’EST-JPG émerveille le public en théâtre-humour avec « Cocody Johnny »

La sixième promotion de l’Ecole Supérieure de Théâtre Jean-Pierre Guingané (EST-JPG), dans le cadre du 19e Festival International de Théâtre et de Marionnettes de Ouagadougou FITMO/Festival des Arts du Burkina (FITMO/FAB), a émerveillé le samedi 28 octobre 2023, le public, avec la pièce « Cocody Johnny » jouée dans la salle Sony Labou Tansi. Ce théâtre-humour qui a duré une heure a permis à la quinzaine de comédiens a fait vivre à ce public, plusieurs facettes de leurs émotions que les thèmes généraux de société ont mises en exergue.

Dans une cour commune, les locataires du vieux Janot se rassemblent pour réaliser un spectacle de danse et de théâtre mais leurs différences et secrets personnels engendrent des conflits. Un faux producteur de spectacles vient compliquer la situation.

Parallèlement, « Cocody Johnny » raconte l’histoire d’un jeune garçon issu d’un quartier populaire, confronté au chômage et prêt à fréquenter des personnes peu recommandables pour s’en sortir.

Le public qui a été séduit par la représentation de la pièce théâtrale a fait standing ovation de plusieurs minutes à la fin du spectacle pour témoigner la joie que le spectacle leur a fourni.

« Cocody Johnny, c’est la vie de la commune qu’on a essayé de retracer, les faits sociaux qu’on vit au jour le jour », a affirmé l’assistante à la mise en scène, Christiane Tiendrébéogo qui a cité les thèmes dont le banditisme, la trahison, l’infidélité, la cupidité, la déperdition des mœurs.

Elle a indiqué qu’elle était « contente » de la réaction du public « vu que c’est la promotion qui l’a initié sans accompagnement bien vrai qu’on a eu le soutien de l’école ». « On a voulu commencer par nous-mêmes et on a voulu s’essayer au théâtre-humour et Dieu merci ça plu » au festivaliers de la 19e édition du FITMO/FAB.

Le metteur en scène de cette pièce théâtrale est Molisho Roberto, assisté de Christiane Tiendrébéogo. Le texte est de Souleymane Kolly Koffi et Kwahule.

La pièce a été jouée par 15 comédiens du Centre de formation et de recherches en Arts Vivants (CFRAV)/Ecole Supérieure de Théâtre-Jean-Pierre Guingané (EST-JPG).

Parfait Fabrice Sawadogo

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Publicité

spot_img

Publicité

spot_img

Publicité

spot_img

Plus d'articles

Festival Tiebélé Guigana, acte 2: 15 000 visiteurs attendus au site

Le comité d'organisation du festival Tiebélé Guigana, a présenté,...

15 mai à Zagtouli : Le Naaba Kaongo met à contribution un sanctuaire pour sa cité

La date du 15 mai est désormais journée nationale...

Education artistique: le bilan de la deuxième édition du CATSO satisfaisant

La grande finale de la deuxième édition du Concours...

Vous ne pouvez pas copier le contenu de cette page