ven 21 juin 2024

Suivez-nous sur les réseaux sociaux

spot_img

19e FITMO/FAB: l’artiste Slameur burkinabè Albatros tient en haleine son public autour de la résilience

L’artiste slameur burkinabè, Albatros, a tenu en haleine dans la nuit du dimanche 29 octobre 2023, le public, autour du thème portant sur la résilience, à l’occasion de la 19e édition du Festival International de Théâtre et de Marionnettes de Ouagadougou/Festival des Arts du Burkina (FITMO/FAB). A l’état-civil, Honorat Judicaël Zongo, cet artiste a fait voyager émotionnellement le public, bien qu’élitiste, en abordant plusieurs autres thèmes dont la migration, la bravoure, le courage et l’entraide.

Comme chaque soir depuis le début de la 19e édition du Festival International de Théâtre et de Marionnettes de Ouagadougou/Festival des Arts du Burkina (FITMO/FAB), les festivaliers sont entretenus à la fin de la journée, c’est-à-dire la nuit, par des artistes triés sur le volet pour partager des moments inoubliables avec eux. Et ce sont les artistes-musicien Prince Maxwell du Nigeria et l’artiste-slameur Alabtros du Burkina qui ont égayé les festivaliers.

Après sa prestation sur un seul titre, Prince Maxwell a cédé le podium à Albatros, la vedette de la soirée. L’artiste, accompagnés par trois autres musiciens, dans un mélange de rythmes mélodieux, de chansons et naturellement des textes de slam qu’il a déclamés avec dextérité. A la fin du spectacle, le Slameur a laissé entendre qu’il se sent très bien parce qu’il est venu échanger avec le public qui l’a bien reçu également. « Le spectacle a été bien accueilli parce que je voyais que le public était attentif depuis le début jusqu’à la fin. Donc moi je ne peut qu’être comblé par rapport à ça », s’est réjoui le jeune Slameur.

« Mon message c’est la résilience et rien que la résilience parce que nous traversons une période difficile ici au Burkina Faso et donc je veux à travers ce message dire à toutes ces personnes qui sont dans les difficultés de toujours garder espoir car y demain ira mieux », a déclaré Albatros face aux journalistes.

Parfait Fabrice Sawadogo

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Publicité

spot_img

Publicité

spot_img

Publicité

spot_img

Plus d'articles

Promotion culturelle: Les masques à l’honneur à travers une exposition permanente

Le musée national du Burkina a accueilli, ce vendredi...

Festival international du pétanque: l’édition 2 s’annonce sous le signe de la solidarité

Le comité d'organisation du festival international du pétanque de...

ZAGTOULI : des rites initiées pour la paix au Burkina

À Zagtouli, un quartier de la commune de Ouagadougou,...

Industrialisation du cinéma: un pan de l’économie à la traîne

Du 25 février au 4 mars 2023, Ouagadougou a...

Vous ne pouvez pas copier le contenu de cette page