jeu 29 février 2024

Suivez-nous sur les réseaux sociaux

spot_img

26e édition du FESPACO : Trois étudiants de l’ISIS ont leurs films en compétition.

Dans le cadre de la 26e édition du Festival panafricain du cinéma de Ouagadougou (FESPACO) a organisé le jeudi 14 février 2019, une cérémonie de présentation des réalisateurs et la projection des 3 films en sélection officielle. Les échanges ont porté sur les conditions dans lesquelles ces films ont été réalisés.

L’institut supérieur de son et de l’image a choisi dans sa philosophie de rendre la noblesse au travail et à l’action. Car, cette édition du cinquantenaire du Festival panafricain du cinéma de Ouagadougou FESPACO a souri à travers la participation de 3 films académiques sélectionnés pour la compétition dans la catégorie « films des écoles africaines de cinéma ». C’est dans ce sens que cette cérémonie de la présentation des films a été initiée le jeudi 14 février 2019 à Ouagadougou.

En effet, le directeur générale de l’ISIS, Soulémane Ouédraogo , l’institut n’a pas de problèmes mais des défis à relever. Aux dires des organisateurs, l’année académique 2017-2018 a connu la réalisation de 7 films de court métrage par les étudiants de licence. Une innovation qui a permis grâce à un appel de projets aux étudiants de la réalisation de s’essayer à la direction d’acteurs. C’est dans ce cadre que 3 étudiants sur les 7 projets réalisés dont des films qui se sont fait remarquer par la qualité des images, du son et les histoires racontées.

Sur ce, parmi les films sélectionnés, il s’agit du film « maison de retraite » d’une durée de 13 minutes du jeune réalisateur, Nebyinga Césaire Kafando. Un autre film «  Au cœur du brouillard » de Mohamed Boureima Adamou et le troisième film est « Aube d’un crépuscule » de Ahmed Assane Zeda. Par ailleurs, les trois jeunes réalisateurs ont exprimé la joie de prendre part à cette compétition du cinquantenaire du rendez-vous du cinéma africain.

Cette participation dans la catégorie est une fierté malgré les difficultés qui ont émaillés la tournée de ces courts métrages. En rappel, l’institut supérieur de son et de l’image studio école (ISIS-SE), s’est fixé pour objectifs de former des professionnels aux nouvelles normes de production cinématographique et audio-visuel en vue de les faire acquérir des compétences dans les domaines du cinéma.

Achille ZIGANI

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Publicité

spot_img

Publicité

spot_img

Publicité

spot_img

Plus d'articles

CINÉMA : « Taafé Vision » présente le fruit du travail du projet « Elles se réalisent »

L’Association "Taafé Vision" a dévoilé une série de films...

CINÉMA : La 2e édition du concours « Deux Meilleurs Scénarios de Courts Métrages » lancée

L’Association Cinéma et Développement (ACD) en partenariat avec Film...

Kibidoué Éric Bayala : « L’année 2023 fut très riche, positive en engagement et en activités »

Kibidoué Éric Bayala est un musicien, écrivain et réalisateur...

Burkina/Cinéma: l’acteur Taleb Kant note un bilan positif pour l’année 2023

Dans un entretien qu'il nous a accordé, Taleb Kant,...

Vous ne pouvez pas copier le contenu de cette page