mer 29 mai 2024

Suivez-nous sur les réseaux sociaux

spot_img

2e appel à projets du FDCT/PAIC-GC: les bénéficiaires reçoivent leurs chèques

Les bénéficiaires du 2e appel à projets du Fonds de Développement Culturel et Touristique (FDCT) et de l’Union européenne, dans le cadre du Programme d’Appui aux Industries Créatives et à la Gouvernance de la Culture (PAIC-GC), sont entrés en possession de leurs chèques des subventions. C’était au cours d’une cérémonie de remise symbolique ce 5 décembre 2022 à Ouagadougou.

2 558 520 356 F CFA, c’est le montant global du 2e et dernier appel à projets du FDCT et de l’Union Européenne dans le cadre du PAIC-GC. Aux termes du processus de réception, d’évaluation et de sélection des dossiers, 80 projets ont été retenus pour financement sur un total 532 dossiers reçus dans l’ensemble des 13 régions du Burkina Faso. Et pour marquer le démarrage définitif des projets retenus pour ce 2e et ultime appel à projets, que s’est tenue cette cérémonie de remise symbolique de chèques aux bénéficiaires des subventions.

Pour madame la Directrice générale du FDCT, Fiohan Caryne Traoré/Béni, trois critères fondamentaux ont conduit à la sélection des différents projets, notamment la pertinence du projet, la maîtrise du projet par les promoteurs et enfin l’environnement administratif du comptable. Ce dernier critère selon elle, est très important pour la remontée des pièces justificatives en ce sens qu’on devrait rendre compte de l’utilisation des ressources.

Ainsi, avant de procéder à la remise symbolique des chèques aux différents bénéficiaires, monsieur le ministre en charge de la Communication et de la Culture ainsi que madame la DG du FDCT ont reçu des mains de l’ambassadeur, Chef de la Délégation de l’Union européenne au Burkina Faso, monsieur Wolfram Vetter, le chèque du montant global des subventions dans le cadre du 2e appel à projets. Ces derniers ont à leur tour remis symboliquement des chèques à quelques bénéficiaires. Dans l’immédiat, monsieur le ministre, Rimtalba Jean Emmanuel Ouédraogo, n’a pas manqué de saluer les efforts de l’Union Européenne dans le processus de développement du secteur culturel au Burkina Faso.

« Le nombre de postulants à ce 2e appel à projets témoigne de l’engouement suscité au sein des acteurs. Je voudrais donc remercier vivement l’ensemble des soumissionnaires pour l’intérêt accordé à cet appel à projets. Nous osons espérer que les projets qui ont été retenus pour le financement vont permettre d’améliorer la qualité et la compétitivité des biens et services culturels au niveau national et international mais également de renforcer les capacités productives des opérateurs dans les filières visées. J’exhorte chacun de vous à exécuter son projet avec professionnalisme et rigueur dans la gestion », a laissé entendre monsieur le ministre.

Pour monsieur l’ambassadeur de l’Union européenne, la culture a toujours fait partie des grandes priorités de la coopération de l’Union européenne au Burkina. Le PAIC-GC a été donc, dit-il, lancé dans la continuité des précédentes initiatives, dans le but de soutenir le secteur de la culture pour rendre les acteurs plus professionnels et créer des emplois. Tout encourageant les bénéficiaires à poursuivre le travail afin d’améliorer leurs projets pour des financements futurs, il a exhorté le FDCT à adopter un suivi régulier et un appui-conseil de proximité aux promoteurs pour l’atteinte des objectifs.

Du reste, les bénéficiaires n’ont pas manqué de traduire leur gratitude à l’endroit du FDCT et son partenaire technique et financier, l’Union européenne. Pour Sidiki Yougbaré, qui a pris la parole au nom de tous les bénéficiaires, le Burkina Faso est dans la dynamique d’une structuration efficiente des acteurs culturels, condition sine qua non d’une gouvernance vertueuse. « Raison pour laquelle l’ensemble des acteurs culturels saluent le caractère opportun du PAIC-GC depuis sa mise en œuvre. C’est dire à notre partenaire qu’est l’Union européenne, que « l’arbre porte déjà des fruits » avec son accompagnement. Il conviendrait de toujours accompagner les projets à la maturité au grand bonheur des acteurs », foi de monsieur Yougbaré.

Boukari OUEDRAOGO

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Publicité

spot_img

Publicité

spot_img

Publicité

spot_img

Plus d'articles

Vous ne pouvez pas copier le contenu de cette page