Actualités Mannequinat Mode

2ème édition des Nuits des mannequins : Formations et défilés à l’horizon pour valoriser le métier

Ce vendredi 11 juin 2021, les couleurs de la nuit des mannequins ont été annoncées au cours d’une conférence de presse tenue dans les locaux de la maison de la culture de Bobo-dioulasso. Ainsi, placée sous le thème « entrepreneuriat culturel au Burkina: comment concilier études et passion entrepreneuriale? », la présente activité sera actée par des défilés de 20 styliste venus d’ici et d’ailleurs durant les deux jours. Aussi, des formations sur la création de mode seront au rendez-vous.

Comme annoncé précédemment, la 2ème édition de la nuit des mannequins se tiendra ce vendredi 11 juin et samedi 12 juin 2021, à l’hôtel Sissiman et à la maison de la culture de Bobo-dioulasso. En effet les 11 et 12 juin, des formations sur la création de mode sont prévues au sein de la maison de la culture de Bobo Dioulasso. Le premier jour sera assuré par le créateur de mode Georges Dua. De ce fait, il sera entièrement dédié à la création de mode. Le second jour quant à lui, portera sur une formation allant dans le sens du thème de l’événement.

Selon le promoteur Issa Traoré, ces formations ont été initiées afin de permettre au jeunes stylistes d’adapter leur savoir à celui des « experts » venus d’ailleurs. La seconde phase de l’événement sera dédiée au défilés des stylistes, les 11 et 12 juin. Ainsi, à entendre le promoteur, la tenue de cette édition est en partie dû au succès de la précédente édition. « L’objectif de l’événement, c’est de valoriser le métier de mannequins mais aussi de faire de Bobo Dioulasso une capitale de la mode en Afrique. Voilà pourquoi j’ai invité des stylistes d’autres pays », a-t-il expliqué.

Ainsi donc, dès ce vendredi, la première formation sera assurée par Georges Dua. À l’issue de celle ci, le rendez-vous sera pris pour l’hôtel Sissiman pour la phase des défilés, avant de reprendre rendez-vous pour la journée de demain pour la suite de l’événement. À cet effet, il a souhaité que dans les années à venir, tous les autres pays divergent vers Bobo-Dioulasso pour venir magnifier la mode.

Abdoul Gani Barry (stagiaire)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
12 + 16 =