Actualités BBDA Musique

4ème édition du Hip Hop Nékré : pour relancer le Hip Hop.

« Hip Hop et communication : contribution et amélioration », c’est autour de ce thème qu’aura lieu du 11 au 13 avril 2019, les activités de la 4ème édition du Hip Hop Nékré. Cette annonce a été faite au cours d’une conférence débat qui a eu lieu le jeudi 11 avril 2019 dans la salle de conférence du BBDA.

Le choix de ce thème selon un des conférenciers Germais Somda connu sous le nom de Mister P et d’ailleurs l’un des tout 1ers animateurs d’émission Hip Hop, émission à laquelle sont sorties les trois 1ères vagues de  rappeurs du Burkina Faso, consiste à démontrer comment ce mouvement peut impacter d’une manière ou d’une autre que ce soit la conscience collective ou influencer la jeunesse et voir comment on peut utiliser à bon escient ce vecteur de communication pour impacter positivement la société « Aujourd’hui, on parle d’influenceurs sur les réseaux sociaux et tout, mais avant , les rappeurs étaient les 1ers influenceurs » .

Pour l’un des organisateurs abondant dans le même sens que son prédécesseur, Atobine  Nébié alias Tigme Zanma,  Hip Hop Nékré qui  est un concept visant à donner un autre souffle au mouvement hip hop qui dans le temps était vraiment aux grands écrans au Burkina Faso, «  on a fait entre temps le constat que ça commençait à baisser et  on a décidé comme ça en tant qu’acteurs du mouvement de créer ce concept pour redynamiser et donner une autre version du hip hop. C’est en ce sens que nous avons choisi un tel thème pour relancer le hip hop qui a besoin de communication ».

Cette conférence qui s’inscrit dans le cadre du festival Hip Hop Nékré, vise à réveiller un peu le Rap burkinabé qui s’était quelque peu endormi ces dernières années  et quel  est l’impact du hip hop en matière de communication «  Aujourd’hui donc c’était la conférence pour échanger avec les adeptes du mouvement sur les origines du mouvement »  a expliqué Gervais Somda et a ajouté que la communication était en deux parties animée par lui-même et Basic Soul également 1er rappeur à avoir sorti une cassette « Arrêt sur image ».

En ce qui concerne les deux communications, la sienne a porté sur le mouvement hip hop qui a permis au public de comprendre ce que c’est que ce mouvement. Et quant à la communication de Basic Soul a-t-il poursuivi, a consisté à développer le thème.La conférence –débats, deux spectacles prévu pour 20h au CENASA les 12et 13 avril 2019, des formations en communication digitale sont les principales innovations pour cette année a expliqué Atobine Nébié.

Le hip hop , selon Germais Somda, est un mouvement culturel, artistique et social, d’aucun disent aussi un mouvement politique qui est né dans les années 1970 aux Etats Unis composé de rap, le graffiti, la danse hip hop, et le hip hop lui-même est une philosophie, une façon d’être, un style vestimentaire, c’est même une école. « Donc, ce sont ces aspects que j’ai développés, il faut reconnaitre que c’est un puissant vecteur de communication puisqu’il est né de la volonté du besoin des jeunes du Ghetto de pouvoir communiquer.

Ils avaient des revendications, des choses à dire et ils n’avaient pas accès, donc au média traditionnel et ils ont créé le hip hop pour pouvoir communiquer ». Donc, il est né d’un besoin de communiquer et il est lui-même un puissant vecteur de communication parce que personne ne peut nier qu’il a véritablement influencer la conscience collective au niveau de la jeunesse, et il a besoin de communication autour pour pouvoir se développer, a-t-il conclu.

Téné Bénédicte OUEDRAOGO

benedicteoued@gmail. Com

Parfait Fabrice SAWADOGO

fabino.prod@yahoo.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
14 + 23 =