jeu 13 juin 2024

Suivez-nous sur les réseaux sociaux

spot_img

58e anniversaire de l’indépendance : Des prouesses mystiques et un défilé civilo-militaire.

Le Burkina Faso a célébré la fête de la commeration du 58eanniversaire de son accession à l’indépendance dans la matinée du 11 décembre 2018 à Manga. Une cérémonie qui a été marquée par une prestation des troupes de danse et d’un défilé civil et militaire. Les festivités du 11 décembre a connu un engouement dans la capitale du centre-sud.

Ce matin à Manga aux environ de 9 heures, la cérémonie de ce 58e anniversaire a débuté avec la prestation de troupe de danses traditionnelles de ladite région.
En clair, ce sont entre la troupe guénguéré de Manga suivie de la troupe solidarité de Kombissiri et la troupe Kaya de Tiébélé, qui ont montré les diversités et les potentialités culturelles de leur terroir.
À cette occasion, c’est ainsi que dans l’exécution des pas de danse appelé « guengueré », des prouesses mystiques ont donné des frissons aux spectateurs. Une danse de guerrier, a-t-on appris, est exécutée par des initiés à une époque ancienne lors des cérémonies à la cour royale et à des évènements précis.
Par suite, c’est la prestation de la danse traditionnelle « le warba » qui a fait découvrir la richesse culturelle et la danse qui demande la force à chaque pas, le «  djongo », effectuée par des danseurs du pays kasséna devant la tribune officiel.
Au total 4500 défilants dont 1500 militaires.
Par ailleurs, la manifestation s’est tenue en présence des autorités administratives notamment le président Roch Kabore, le premier Ministre Paul Thieba Kaba Faso et certains membres du gouvernement sans oublier le président de l’assemblée national, Alassane Balla Sakandé.
Avec pour invité d’honneur la Cote d’Ivoire, avec son ministre de la défense, Ahmed Bakayoko, c’est un défilé civilo-militaire qui a regroupé au total 4500 défilants dont 1500 militaires et du pays invité d’honneur la Cote d’Ivoire.
D’ailleurs, c’est la fanfare de la garde nationale et de la gendarmerie nationale qui ont accompagné avec des mélodies harmonieuses les défilants dans leur pas. Faits marquants dans le défilé est le groupement d’élite de la gendarmerie et un défilé motorisé ont fait frissonner les spectateurs et surtout la maitrise des pas bloqués et relevés de l’unité polyvalente de la police des parachutistes commandos.


Placée sous le thème : « bonne gouvernance et équité sociale pour une nation forte et prospère », ce 58e anniversaire, selon les organisateurs, entend tenir compte des défis de gouvernance à relever en d’un développement économique et sociale.
Toutefois, ont souligné les organisateurs, que cette fête consiste à se souvenir et à rendre hommage à toutes les fils et filles du  pays qui se sont sacrifié pour la liberté.

Achille ZIGANI envoyé spécial à Manga

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Publicité

spot_img

Publicité

spot_img

Publicité

spot_img

Plus d'articles

ZAGTOULI : des rites initiées pour la paix au Burkina

À Zagtouli, un quartier de la commune de Ouagadougou,...

Concert « Résilience »: Le comité d’organisation prêt à 98%

Le concert « Résilience » de l’artiste musicien Reman,...

Festival des Retrouvailles du Nahouri : la première édition ouvre ses portes à Pô

La toute première édition du Festival des Retrouvailles du...

Vous ne pouvez pas copier le contenu de cette page