Actualités Culture Musique

7ème édition du Festival Afro Beat : Satisfaction totale et succès selon les organisateurs.

« Je pense pas qu’on a eu un flot quelque part parce que tout a été un succès ; on a été surpris plus d’un, on n’a eu aucun souci au niveau de la sécurité ; les voisins qui nous ont accepté, je pense que tout est au top ». Jean Marie Nabi Alias Zopito. Débuté le 27 mars passé, le Festival Afro Beat a refermé ses portes le dimanche 31 mars 2019 à Ouagadougou.

Les organisateurs sont unanimes de la réussite totale de cet évènement qui a lieu chaque année. En effet, selon son promoteur Jean Marie Nabi   très satisfait en terme de mobilisation puisque le public n’a pas marchandé sa présence, s’est dit convaincu que ce Festival appartient désormais à tous les Ouagalais, à tous les Burkinabés et aux habitants de Tampouy . Sa satisfaction s’est aussi ressentie vue la qualité des prestations. « On a eu au total cinq artistes par jour pendant cinq jours avec un surplus car on était à 40 artistes programmés sur scène.

Vous savez ; c’est cent pour cent live et les artistes sont passés sur notre scène sont des artistes qui ont convaincu une fois le public. Ils nous ont fait un spectacle à la hauteur de nos attentes et donc on est plutôt satisfait de l’organisation de cette 7ème édition ». Ces artistes, a-t-il poursuivi, n’étaient pas sélectionnés sur la base d’un concours, mais plutôt sur leur évolution, la coloration musicale qui peut les intéresser sur leur podium au regard de la psychologie du public, du receveur final. Cependant ; a-t-il dit ; qu’une sélection sera faite à base d’un appel à candidature de façon formelle les années à venir   afin de permettre aux artistes internationaux d’y participer.

Quant aux perspectives, ; il s’agit de rajouter certaines activités surtout celles intellectuelles notamment les conférences, les forums et pouvoir étendre le Festival à quelques espaces du quartier au-delà du plateau omnisport de Tampouy a-t-il conclu « C’est d’envoyer le Festival dans les marchés, dans les écoles partout où il y’a des hommes, des femmes battantes, c’est d’amener le Festival vers eux à travers des activités et nous sommes en réflexion avec nos partenaires et nous trouverons forcement des activités intéressantes ». En plus des prestations d’artistes ; des tombolas ont été organisées en vue de permettre au public de repartir avec de nombreux gadgets et la plus grande cagnotte était une moto.

Téné Bénédicte OUEDRAOGO

benedicteoued@gmail. Com

Parfait Fabrice SAWADOGO

fabino.prod@yahoo.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
21 + 9 =