ACMUR : Fin de formation et remise d’attestations en régie de spectacles dans l’espace public.

 ACMUR : Fin de formation et remise d’attestations en régie de spectacles dans l’espace public.

La formation sur la régie de spectacles à l’espace public s’est terminée ce mardi 05 décembre à Ouagadougou. Entamée depuis lundi 26 novembre à l’Institut burkinabè, cette formation organisée dans le cadre de la prochaine édition du Festival “Rendez-vous chez nous” a pris fin lors d’un cérémonial à la place de la femme. L’ensemble des techniciens d’ici et d’ailleurs ayant pris part ont reçu leurs attestations et sont désormais aptes à aller sur le terrain.

Cette formation organisée par les organisateurs du géant Festival “Rendez-vous chez nous” vise essentiellement à professionnaliser davantage le métier de régisseur son- lumière. Ce, avec le soutien de la francophonie, l’Institut français et l’Institut Burkinabè. Avec des techniciens venus de la sous-régions notamment de la Côte-d’Ivoire, du Togo, du Bénin… auprès de leurs frères du pays des hommes intègres. Si chaque année, les modules varient en fonction de la réalité, notons que cette année les futurs régisseurs professionnels ont appris plusieurs aspects relatifs au son et à la lumière précisément dans l’espace public et ouvert. Le Directeur de l’association organisatrice (ACMUR), Boniface Adama Kagambéga, donne plus de précision sur ce mouvement:

“Nous avons fait huits jours de formation avec quatre intervenants. Les formateurs ont dispensé des modules sur la régie générale, disons ce qu’un régisseur doit savoir surtout en lumière et son. En plus, on a l’accueille des artistes, le choix d’espaces pour les manifestations, la sécurité du matériel et pour le public. Les participants ont appris aussi le plan, la cartographie”, a-t-il rappelé.
Voici un aperçu de la liste des participants à cette formation offerte par le Collectif ACMUR, Arts, Clowns, Marionnettes et Musiques dans Nos Rues.

JACOB KABRÉ, AMIDOU TIEGNA, AMELIE TAPSOBA, AHAMADOU TALL, ZOETYANDÉ BETTY, DEMBÉLÉ ZOUMANA, SEMDÉ RAFIOU, ILBOUDO YVES, COMPAORÉ MAHAMADI, KABORÉ DAOUDA DIT D-OUD LA PAIX, BRICE ARNAUD, AHOTON DAVID, EUSTACHE, ALEXANDRE AKOUN, DOBELA ANIFATOU, TRAORÉ FAÏÇAL.


” C’est un sentiment de joie et de fierté qui nous anime. Ça fait vraiment plaisir. La formation a été super mais pas suffisante. C’était tellement intéressant qu’on aurait voulu que ça se prolonge encore quelques jours. Nous devons reproduire ce que nous avons acquéri sur le terrain. Personnellement, ma vision c’est d’appliquer cela au niveau du festival que j’organise, de transmettre et de dupliquer mes expériences “, a confié Daouda Kaboré, Porte parole du jour des formés.
Actuellement en Afrique, il y a des régisseurs mais avec des connaissances en régie de spectacles dans les salles. Alors cette formation de jeunes seraient les tous premiers régisseurs qualifiés dans l’espace public. Pour le Directeur c’est alors un nouveau métier qui se lance à travers ces bénéficiaires.


“À eux de se battre pour faire partie des premiers et des meilleurs. Surtout que beaucoup d’événements se passent dehors, dans l’espace public, disons dans la rue, ils seront indéniablement appelés pour des prestations. Vu la professionnalisation des domaines, on aura besoin des plus compétents”, conclut-il en réitérant ses remerciements aux partenaires.
Rendez-vous en février 2019 pour le festival ” Rendez-vous chez nous ” avec plus de 25 pays et une cinquantaine de groupe qui vont se retrouver au Burkina. De grandes vedettes de la musique burkinabè et de l’international y marqueront leur présence. Selon M. Kagambéga, environ 200 000 personnes sont attendues pour le rendez-vous.

Filasko Moussa Kaboré et Parfait Fabrice SAWADOGO

Parfait SAWADOGO

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
15 × 26 =