Actualités Culture Entretien

Afro beat acte 9: tout est fin prêt pour le lancement officiel ce 24 mars 2021

La neuvième édition du Festival Afro beat se tiendra du 24 au 28 mars 2021, à Tampouy, dans la ville de Ouagadougou. Et à quelques heures seulement du lancement officiel de la présente édition, nous avons été recueillir quelques mots du promoteur Jean Marie Nabi, alias Zopito, sur les préparatifs de l’événement.

“Nous sommes entrain de mettre tout le dispositif technique en place. D’ores-et-déjà, nous procédons à la balance de certains artistes et groupes d’artistes. Juste dire que tout est fin prêt pour le top départ de cette 9è édition du Festival Afro beat. Nous attendons seulement que les milliers de festivaliers viennent envahir l’espace vide du monument de la paix Plus jamais ça, sis à Tampouy”. Ce sont là, les propos de Zopito, promoteur dudit festival. En effet, l’ouverture officielle de cette présente édition débute dans la soirée du 24 mars, avec déjà la cérémonie d’inauguration de la rue aménagée, à partir de 17 heures, suivie de la scène live. Mais avant, il y’aura la grosse parade qui démarre à partir de 14 h et ce jusqu’à 17 h.

À en croire le promoteur, la particularité de cette 9è édition est qu’il a été inséré, une formation en régie générale de spectacle vivant afin de permettre d’assurer la relève. “Pour l’organisation d’un festival, il faut des régisseurs avec des compétences nécessaires pour permettre au festival de respecter ses engagements vis-à-vis de ses partenaires, mais aussi ceux vis-à-vis du public à travers la mobilisation du matériel et des moyens humains. Aussi, nous avons poursuivi au niveau du projet <<l’art au service de la cité>> à travers l’aménagement des voies, les consultations médicales. Pour ce faire, le jeudi 25 mars 2021, nous aurons la visite du Chef du Parlement burkinabè, Alassane Bala Sakandé pour toucher du doigt, l’initiative, mais aussi constater son impact sur la vie des communautés”, a-t-il expliqué.

Si cette édition, à l’image de l’édition précédente, se déroule dans un contexte sanitaire précaire avec la deuxième vague de la covid-19, Zopito, comme on le surnomme, rassure l’ensemble des festivaliers, de la prise de dispositions nécessaires pour le bon déroulement de l’événement. Par ailleurs, il a fait savoir que le comité d’organisation du festival travaille en collaboration avec un professionnel de la santé de la place, qui a d’ailleurs, conçu une stratégie pour réduire les risques de contagions. De plus, le comité, dit-il, a rencontré le ministre de l’administration territoriale Clément P. Sawadogo, le ministre de la santé, Pr Charlemagne Ouédraogo et bien-sûr le Maire de Ouagadougou, Armand Béouindé, afin de discuter, de façon pratique, des questions sanitaire et sécuritaire. “Et nous avons été félicités pour notre sens d’anticipation “, foi de Zopito.

Afro beat, c’est surtout des scènes de prestations live. Et cette année, à en croire Zopito, le live, c’est avec Floby, Alif Naaba, Wendy, Pamika, Joe le Soldat. Aussi, accent a été mis sur les jeunes, notamment Miss Tanya, Kayawoto, Toksa, Fadeen et bien d’autres merveilleux artistes qui promettent de beaux spectacles. Aussi, s’est-il saisi de l’occasion pour adresser sa gratitude aux partenaires qui ont fait le nécessaire pour réponde aux besoins du festival. Toutefois, il a appelé les populations à sortir massivement pour, ensemble, rire, danser, s’amuser par l’aubaine de la culture, au nom du vivre-ensemble.

Interview réalisée par Parfait Fabrice SAWADOGO 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
18 × 28 =