Actualités Célébrités Cinéma

Alizata GUIRÉ, une actrice hors pair de la cinématographie burkinabè

De nationalité burkinabè, Alizata GUIRÉ fait partie de cette jeune génération d’acteurs qui font, aujourd’hui la fierté du cinéma burkinabè. Arrivée dans le monde du cinéma dans les années 2009, Son talent et sa capacité d’adaptation rapide, vont lui valoir l’incarnation d’une infinité de rôles dans plusieurs œuvres cinématographiques burkinabè.

En effet, alors qu’elle est encore une jeune collégienne, Alizeta est repérée en 2009 par Barou Oumar OUEDRAOGO qui lui propose un rôle dans sa série La famille “Tontba”. Pour une première expérience face à l’écran, les hésitations de la jeune actrice sont vite «gommées» par son naturel et son fort désir de progression.

 

Son passage dans cette série l’a révèle aux professionnels, de sorte qu’elle est coptée par Kady TRAORÉ, qui lui confie le rôle principal dans le long-métrage “À vendre”, sorti en 2013. La même année, c’est avec le court-métrage “Tao Tao” du prodige burkinabè, parti très tôt Adama Sallé qu’elle expose littéralement.

Le film remporte le grand prix UEMOA Kodjo Ebouclé du meilleur film à la 13ème édition de Clap Ivoire à Abidjan. Elle y démontre l’étendue de son potentiel. Le caractère subtile et authentique de son jeu sont mis à jour dans cette production, dont la maestria de la réalisation le dispute à un casting bien adapté au propos du film. C’est à juste titre qu’elle est récompensée du prix de la Meilleure interprétation féminine à cette même édition de Clap Ivoire.

C’est tout naturellement également, que l’immense Idrissa OUEDRAOGO fera appel à elle pour incarner le rôle principal dans sa dernière production “Djarabi”. Une série qui sortira bientôt. Alizeta est une actrice avec une marge de progression étonnante, elle a pour elle sa jeunesse et un talent en pleine éclosion. On peut retenir de sa jeune carrière, une filmographie assez large, notamment ses rôles dans les séries télévisées comme “La famille Tontba” de Barou O. Ouédraogo en 2009, ‘Djarabi” de Idrissa Ouédraogo en 2015, “Du jour au lendemain” de Adama Rouamba en 2016, “Bibata” de Mamadou Maboudou Gnanou en 2017.

Elle a également joué dans de nombreux Court-métrages, à savoir “Amour et Trahison” du Collectif PRO paru en 2010, “Regret” du Studio Imagine en également en 2010, “TAO-TAO” Adama Sallé en 2013, “Il reviendra” de Edgard Djoblé en 2017 et “Le Passeur” de Arnaud de Buchy en 2018. Et comme long-métrage, elle a joué dans “À vendre” de Kadi Traoré en 2013, “Bibata” de Mamadou Maboudou Gnanou en 2017, puis “Duga, Les Charognards” de Abdoulaye DAO et Hervé E. Lengani paru en 2018.

La rédaction 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
16 + 22 =