Actualités Célébrités

ART CULINAIRE : Des mets traditionnels burkinabè à base de produits bio valorisés au Bio- Resto de Koubri à l’occasion de la Fête de la Poissonnerie.

Dans le cadre de ses actions nobles de promotion  d’aliments biologiques et  traditionnels,  l’Association Watinoma a célébré ce week-end  la  Fête de  la Poissonnerie à Koubri. Un évènement  spécial  tenu   précisément au Bio Resto dudit village situé à environ 29 km kilomètres  de Ouagadougou,  la capitale. Ce fût  visiblement un plaisir  pour  l’artiste Hima Hado, premier responsable et ses collaborateurs  de  compter leurs  invités et les clients venus des quatre côtés du pays.  Chacun y était pour découvrir ou redécouvrir  des  mets  locaux  à base  de produits  bio   et  en  déguster surtout.  Les différentes  recettes  proposées  chaque jour dans ce  restaurant  sont  100% naturelles. Pas  de produits  chimiques  car les ingrédients utilisés pour  les  repas sont produits sur place dans  le champ bio  de  l’association  situé dans cette  localité. On en sait d’avantage !

L’international de la musique burkinabè, l’artiste Hima Hado, veut davantage faire savoir aux burkinabè que c’est vraiment  possible de manger bio afin de vivre mieux et longtemps. Un aliment biologique (bio)  est un aliment produit suivant les principes de l’agriculture biologique.  « Nous avons constaté que les pesticides provenant de l’extérieur que nous achetons détruisent  le future de nos enfants.  Alors l’évènement d’aujourd’hui est de promouvoir le bio à Koubri », a  expliqué Hima.

Pour cette Fête de la Poissonnerie à Koubri ce samedi 23 juin, on avait un menu spécial à base de crevettes et de poissons issus de la poissonnerie du village. L’enjeu de ce rendez-vous avec les parents, amis, connaissances ainsi que la presse est de contribuer à la valorisation des produits et des mets locaux tels que la salade aux crevettes sautés, le riz au capitaine (thérapeutique et rare) fumé, le capitaine grillé avec de la salade bio et autres.

La soirée s’est close en beauté avec une animation musicale au plaisir des invités et des clients qui repartent satisfaits. Tous promettent de revenir habituellement pour manger bio et bien.

Le Bio resto de Koubri lancé officiellement en  avril  passé reste ouvert et propose tous les jours  des plats à base de produits bio. On y retrouve ‘’des mets traditionnels burkinabè variés à travers tout ce qui est à base de feuilles dont le ‘’Babenda’’. On a également le  riz au Soumbala, surtout quand on connait les vertus du Soumbala’’. Sans oublier le ‘’Gaonré’’, le‘’tô’’….

Comme l’a rappelé l’artiste Maman Africa présent à cet évènement, l’agriculture biologique (bio) constitue  un système de production naturel sans l’utilisation d’engrais et de pesticides… Alors les produits sont sans danger et très nourrissants. Contrairement au système conventionnel qui d’ailleurs contribue  fortement à la pollution, la dégradation critique des sols : un danger grave pour le bien-être humain.

« Produisons burkinabè, consommons naturel et burkinabè » !

 

 

Moussa Kaboré dit Filasko

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
29 + 25 =