Actualités Art culinaire Société

Art culinaire : l’institut BEA all design outille des enfants à la cuisine des mets locaux

BEA all design est un institut qui, depuis 2020 forme les enfants et adolescents en art culinaire, art plastique et en accessoire de mode pendant les périodes de vacances. Cet institut a tenu ce 25 juillet 2021 la cérémonie de clôture de sa deuxième édition de « Spécial vacances formation » placé sous le thème de « Initions les enfants aux arts ».

Ils étaient nombreux à prendre part à la formation de « spécial vacances formation » pour apprendre à faire la cuisine, à dessiner et apprendre à faire les accessoires de mode. Ces enfants ont fait preuve de détermination afin de repartir chez eux avec une certaine connaissance acquise lors cette formation. Pour Béatrice GUIGEMDE, promotrice de « Spécial vacances formation », cette deuxième édition a beaucoup mis l’accent sur en ce qui concerne l’art culinaire aux mets locaux afin de permettre aux enfants à mettre en valeur les différents plats locaux qui ont tendance à être oubliés par les jeunes. Elle s’est également exprimée en ces termes: « D’abord, je souligne que j’adore vraiment les enfants, et j’ai vu que les enfants ont besoin de formation, plus précisément dans nos mets locaux et tous ce qui est africain ».

Il faut dire que pour les apprenants, c’était un moment de communion et de joie de se retrouver entre eux enfants pour apprendre quelque chose d’utile pendant leur vacances. « On a appris beaucoup de choses. J’ai appris à cuisiner, à me faire beaucoup d’amis. J’ai appris à faire la sauce de patte d’arachide, babenda (Ratatouille de feuilles), haricot », a confié PACODI Elvine, participante à la formation.

Si les enfants se sont réjouis de cette occasion, les parents n’étaient pas en reste. C’est du moins ce que nous précise Christine Sawadogo, l’une des parentes des participants. « En acceptant que nos enfants participent à une telle initiative, cela contribue à l’éveil de leur conscience, et à leur développement personnel. Ils apprennent un peu pendant ces temps de vacances où les enfants passent tout leur temps à vadrouiller, et avec les parents, cela n’est pas facile car ce qu’ils acceptent faire dehors, ils n’acceptent pas de le faire à la maison. Et c’est au vu de tout ceci que nous avons accepté de laisser nos enfants y participer ».

En effet, pour la représentante de Malika la Slamazone, marraine de cette édition, c’est un sentiment de joie, et de fierté car la promotrice de l’évènement est une femme et qui pense de plus aux enfants. Rien de plus noble que de participer à l’éducation de la jeunesse. Pour cette deuxième édition de « spécial vacance, c’était soixante enfants dont cinquante filles et dix garçons. Ils sont repartis tous avec une attestation de participation. Le coût de cette formation était de vingt mille francs CFA et pour les orphelinats et fondations, il a été subventionné par les différents partenaires et sponsors.

 

Ahoua KIENDREBEOGO

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
10 ⁄ 5 =