Actualités Metteurs en scène Théâtre

Art de la scène : une caravane de formation au jeu d’acteur et de la mise en scène au profit des comédiens des provinces du Ganzourgou, du Kourittenga et du Boulgou

La salle de réunion de la mairie de Mogtédo a abrité le 08 février 2021 la cérémonie officielle de lancement de la caravane de formation au jeu d’acteur et à la mise en scène dans les provinces du Ganzourgou, du Kourittenga et du Boulgou. Initiée par la compagnie DANTHÉMUZ en collaboration avec les associations Assiki Théâtre du Bénin, Tchô Yanm Production de la Guyane et les Plaisirs chiffonnés de Belgique, cette tournée, qui bénéficie du soutien du fonds de développement culturel et touristique (FDCT) et du Bureau de la coopération Suisse (BUCO), vise l’amélioration de la qualité des productions théâtrales.

Vincent bazié secrétaire général de la compagnie

Dans son mot de bienvenue, le Secrétaire général de la compagnie DANTHÉMUZ ,Vincent Bazié, a salué le soutien du FDCT et du BUCO ainsi que les différents partenaires notamment la mairie de Mogtèdo. Pour lui, cette séance de formation permet d’outiller les artistes comédiens sur les techniques théâtrales afin de faciliter leur travail artistique quotidien. Jean Yves Sawadogo, représentant le Directeur général du FDCT, a félicité la compagnie DANTHÉMUZ, bénéficiaire du financement. «  J’encourage cette initiative qui vise à renforcer les capacités des acteurs. Il est donc important pour nous de constater de visu ce qui se passe aujourd’hui ici. C’est un projet pertinent et structurant, qui a une plus-value, une transmission de savoirs à une cible vraiment jeune et si normalement les jeunes ont été bien formés et suivis cela fait tache d’huile parce que ces jeunes peuvent aussi former d’autres jeunes », a-t-il laissé entendre.

Les formateurs Patrice Kaboré et Laure Guiré apprécient cette formation qui, selon eux, permettra d’assurer la relève. « Ce cadre n’est pas seulement formateur, c’est aussi une pépinière et un réseau d’apprenants dans lequel on peut puiser afin d’assurer la relève », a indiqué Laure Guiré. Pour Patrice Kaboré, Directeur de la compagnie Les Merveilles, metteur en scène et formateur, il s’agit d’accompagner les jeunes, partager les connaissances et les savoirs dans le fait de promouvoir l’art. « Nous sommes là pour relever le niveau de jeu d’acteurs des jeunes qui se sont engagés dans cette région en techniques d’improvisation et d’interprétation » a-t-il précisé.

À en croire Hypolite Kanga, artiste comédien et Directeur artistique de la compagnie DANTHÉMUZ, cette caravane est partie d’une idée de plusieurs rassemblements d’artistes et de compagnie belges, guyanais, béninois et burkinabè et d’un constat au cours d’une tournée dans la région de l’Est où les artistes ont exprimé le besoin en formation. « Cette formation permettra d’outiller les acteurs et relever leur niveau dans ces quatre villes ciblées ; elle comble le vide en termes de formation qui manque dans les régions et dans les provinces », a-t-il relevé.

Ernest Nikiéma fondateur et organisateur de l’association des jeunes artistes sensibilisateurs

Wendyam Ernest Nikiéma, fondateur et organisateur de l’Association des jeunes artistes sensibilisateurs de Mogtèdo, lui, exprime sa fierté et remercie les initiateurs. Pour lui, c’est un honneur pour leur ville d’abriter cette séance de formation. « Nous allons saisir cette opportunité pour améliorer nos performances en nous basant sur les acquis des formations précédentes et poursuivre le travail dans la mise en pratique des apprentissages et des pratiques théâtrales », a-t-il signifié.

Les parrains de l’Association des jeunes artistes sensibilisateurs, Justin Bonkoungou et Parfait Bangré, louent cette initiative et remercient la compagnie DANTHÉMUZ et le BUCO. Ils invitent, par ailleurs, les participants à accorder plus d’importance à cette formation qui, de leur avis, renforce leurs capacités et leurs compétences en matière de théâtre. Le Chargé culturel de la mairie de Mogtèdo, Pascal Kaboré, par ailleurs, président de la troupe warba-ganzourgou de Mogtèdo exprime sa joie pour le choix porté sur la ville de Mogtèdo. Ce choix, dit-il, honore la Région du Plateau Central, la province du Ganzourgou et plus particulièrement la ville de Mogtèdo. Il lance un appel aux autorités afin de soutenir les promoteurs, les artistes pour faire valoir la culture burkinabè et assurer la relève.

La cérémonie de lancement a été suivie d’une séance de formation. Les formateurs ont relevé et synthétisé les attentes des participants qui ont eu droit à des séances d’exercices physiques et de concentration. Cette formation qui se déroulera du 08 au 10 février dans la ville de Mogtèdo, porte sur les modules de la mise en scène et du jeu d’acteur en l’occurrence l’improvisation et l’interprétation. À termes, ce projet touchera une quarantaine d’artistes comédiens dans quatre villes dont Mogtèdo, Zorgho, Tenkodogo et Koupéla.

Demba Ka BARRY

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
20 − 10 =