dim 3 mars 2024

Suivez-nous sur les réseaux sociaux

spot_img

Art plastiques: « Regard vers la fin » exposé à l’espace culturel feelings à Ouagadougou

L’Association 11 arts a initié ce 9 février 2024, et ce, jusqu’au 15 février prochain, une exposition des œuvres d’art dans l’espace culturel le feelings à Ouagadougou. Une vingtaine d’œuvres de 11 artistes du Burkina, du Togo, Tchad s’expriment à travers leurs tableaux et la sculpture dans cette exposition qui va durer six jours.

À la rentrée de la cour de l’espace culturel feelings, c’est un soldat tenant un kalachnikov bâti uniquement par le fer qui vous accueille, avant d’être reçu par un oiseau également fait en fer qui vous fixe comme pour dire «bonne arrivée». Juste à la droite, c’est un tableau qui peint l’humanité en deux camps opposés dont les sauveurs et les fossoyeurs. Et, à la gauche, l’Afrique est peinte en grande partie noire. Plus loin en virant à gauche, l’exposition vous conduit à un autre tableau qui présage les FDS du Burkina Faso en phase de remporter la victoire. Il est baptisé « Reconquête» par son auteur. Telle est un peu la scénographie de ce vernissage.

Yembuadoo Pierre-Emmanuel Ouoba, président de l’association 11 art du Faso

La sécurité, la paix, l’union sont les messages véhiculés à travers les tableaux exposés, mais aussi, des œuvres parmi elles qui dénoncent l’homosexualité, l’impérialisme et font la promotion des valeurs cardinales de l’Afrique. Une idée qui est portée par l’association 11 art du Faso présidée par Yembuado Pierre-Emmanuel Ouoba. Selon lui, l’objectif visé par l’association, c’est de pouvoir exposé les œuvres d’art dans les espaces publics. « Le thème part de la conscience humaine, car l’humanité, aujourd’hui, est victime de plusieurs souffrances et tout le monde aspire à voir la fin de ces maux. Cette exposition laisse voir donc à travers les œuvres, un espoir », a-t-il signifié.

Connue ici au Burkina, en Afrique, mais aussi dans le reste du Monde pour sa lutte pour la promotion des œuvres d’arts plastiques, Mariam Sougue, la directrice de la Galerie Kanudya est la marraine à ce vernissage de 6 jours. Remerciant les différents partenaires à travers un discours, Mariam Sougue se dit fière de ses jeunes artistes qui cultivent l’esprit de l’union au sein de leur groupe. « Je suis heureuse de voir des vendeurs d’articles ambulants rentrés voir les œuvres de l’exposition et se définissent à travers les tableaux. C’est l’objectif recherché qui consiste à ramener les œuvres d’art auprès de tout public. Je suis également contente de ces jeunes qui ont décidé d’évoluer ensemble à travers une association en véhiculant un message de paix et d’amour », a-t-elle apprécié.

Mariam Sougue, la directrice de la Galerie Kanudya, la marraine « Je suis heureuse de voir des vendeurs d’articles ambulants rentrés voir les œuvres de l’exposition et se définissent à travers les tableaux».

Madame Sougue informe que l’exposition continue avec des masters class, des formations pour permettre à ces jeunes de renforcer leur niveau. Elle a rappelé que ces jeunes se sont connus dans la Galerie Kanudya. Elle a ajouté que « notre mission aussi, c’est d’accompagner les jeunes dans leur projet ». Elle continue: « Je vois que beaucoup ont amélioré leur niveau, car certains ont exposé des tableaux en septembre dernier à la Galerie Kanudya et je suis très heureuse de cette amélioration de leur part » , a-t-elle signalé.

Samlambere Abdoul Aziz P. Stanislas, artiste -peintre

Lui, il rêve s’inscrire un jour dans l’armée depuis très longtemps et veut une expérience militaire. Il s’appelle Salambéré Abdoul Aziz P. Stanislas, artiste peintre. En attend que son rêve soit une réalité, il a peint et exposé un tableau qui montre les soldats burkinabè remportant une victoire face aux ennemis de la nation. « J’ai nommé mon œuvre « Reconquête » car je vois que le peuple est prêt pour la récupération totale de notre territoire. Moi-même je suis en route pour être parmi ceux qui sont en première ligne au front. Avec cette union et cet accompagnement des civils au FDS, je sens que la victoire n’est pas loin. C’est l’image que j’ai essayé de montrer à travers mon tableau », a-t-il commenté.

Oprah Sawadogo , artiste- peintre

Et, Oprah Sawadogo, artiste, s’est dite heureuse de participer à cette exposition, car selon elle, elle présente une occasion pour faire valoir son talent. « L’art est illimitée et mes tableaux ici présentent la fin d’une chose. Et il y a vraiment de l’espoir », a-t-elle expliqué.

Née en 2023, l’Association 11 art du Faso est une association qui regroupe 11 artistes plasticiens qui ont décidé d’avancer ensemble pour la promotion de leur œuvre. Elle regroupe des artistes de la sculpture et des peintres de plusieurs nationalités notamment des Burkinabè, Tchadiens, Togolais, etc. Elle vise à inviter les arts plastiques dans les espaces publics afin de toucher toute personne de la société. Il faut signaler que la visite des œuvres exposées à l’espace culturel feelings sont gratuites, mais elles sont en vente à des prix forfaitaires.

Modou Traoré

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Publicité

spot_img

Publicité

spot_img

Publicité

spot_img

Plus d'articles

Burkina/Culture : La 4è édition du festival WAA REEM International annoncée du 7 au 9 juin

Le comité d’organisation national des Journées culturelles du Burkina...

FASTREAM: la plateforme qui diffuse des films africains

Ce vendredi 1er mars 2024, dans la salle de...

BURKINA : Kassoum Poungoussè célèbre l’amour à travers son nouvel album « Sono mi yi won »

Le nouvel album de Kassoum Poungoussè , baptisé « SONO...

Vous ne pouvez pas copier le contenu de cette page