Actualités Culture Société

Ateliers vacances Arts et agro-écologie à l’espace Napam-Béogo: la 6è édition referme ses portes

L’espace culturel Napam-Béogo sis au quartier Gounghin à Ouagadougou a procédé à la clôture des activités de la 6è édition des Ateliers vacances Arts et agro-écologie. Organisés à l’endroit des enfants, ces ateliers visent à les occuper et aussi les initier aux activités artistiques et agro-écologique.

Durant trois bonnes semaines, ce sont plus de 150 enfants qui ont pris part à cette sixième édition des ateliers vacances Arts et agro-écologie, tenue dans les locaux de l’espace culturel Napam-Béogo à Gounghin. À cet effet, ils ont été formés sur des modules spécifiques, notamment la bande dessinée, la peinture et aussi la sensibilisation au jardin hors sol. Et cette cérémonie de clôture vise à présenter les travaux réalisés par ces enfants pendant cette formation.

Et en croire au propos du fondateur de l’espace Napam-Béogo, monsieur Lassané OUÉDRAOGO, pouvoir réaliser cette énième édition a été un énorme plaisir, vu le défi sanitaire qui s’y opposait. Et pour lui, ça été un franc succès en ce sens même que les enfants ont pu non seulement s’occuper durant ces trois semaines, mais également apprendre beaucoup de choses en matière de réalisation artistique et aussi de jardin hors sol comme les pépinières. (Nous comptons apporter des innovations dans les éditions à venir, à savoir le bronze que nous n’avons pas pu faire cette année. Aussi, nous envisageons organiser des visites guidées dans les fermes. Mais le plus gros défi qui nous tient à cœur, c’est de pouvoir décentraliser cette activité dans d’autres quartiers de Ouagadougou), a-t-il mentionné.

Par ailleurs, une participante du nom de Rama OUÉDRAOGO et âgée de 14 ans, n’a pas manqué d’exprimer sa satisfaction quant aux acquis engrangés durant ces ateliers. (Je suis très contente d’avoir participé à ces ateliers, car j’ai appris à dessiner, à faire la peinture et surtout à planter des arbres. Personnellement, je pense que celà aide à avoir l’esprit ouvert et de ce fait à mieux réfléchir. J’invite donc mes camarades qui n’y ont jamais pris part, à le faire aux éditions à venir).

Occasion saisie également pour monsieur Inoussa PALÉ, grand-père d’un des enfants participants, pour indiquer que cette activité est la bienvenue du simple fait que ça contribue à occuper les enfants. (Le fait que les enfants soient ici, évite qu’ils s’adonnent à certains vices de la société durant les vacances. De plus, ils y apprennent des activités qui pourraient peut-être les aider dans l’avenir. Pour celà, je voudrais féliciter les initiateurs des ateliers qui font à la fois le bonheur des enfants et des parents), s’est-il réjouis.

Aussi, il est important de rappeler que cette cérémonie de clôture de la sixième édition de ces ateliers, a été également marquée par des séances de plantation d’arbres dans quelques concessions du quartier.

Boukari OUÉDRAOGO
Fabrice Parfait SAWADOGO

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
27 − 24 =