Actualités Info Presse Société

Autonomisation de la jeune fille : la 7ème édition du PLS l’inscrit au cœur des échanges

Le top départ du Programme de Leadership Sahel (PLS) a été donné ce lundi 24 mai 2021, à la salle de conférence de l’Institut Supérieur des Sciences de la Population (ISSP). À sa 7ème édition, le PLS est un programme qui depuis 2015, contribue à développer l’engagement citoyen des lauréats et à améliorer leur contribution au développement socio-économique.

Contribuer au développement socio-économique de l’humanité en général et le Sahel en particulier, par le biais de la formation, est l’objectif du Programme de Leadership du Sahel (PLS), lancé ce lundi 24 mai 2021, à Ouagadougou. En effet, le PLS est un fruit de la collaboration entre la faculté des Lettres et science humaine de l’Université Abdou Moumouni de Niamey, l’Institut Supérieur des Sciences de la Population, et de l’initiative OASIS Niger. Il en est à sa 7ème édition.

Depuis sa création, il contribue au développement des pays du Sahel par la formation des bénéficiaires. De 2015 à nos jours le PLS a formé plus 200 professionnels et leaders issus des 8 pays subsahariens dont 32 experts en éducation venant du Burkina Faso. «  En plus de cela, le PLS de par sa philosophie ouvre la perspective du décloisonnement des secteurs sociaux en intégrant aussi bien l’éducation, la santé et la dimension genre », a ajouté le président de l’université Joseph Ki-Zerbo, Pr Rabiou Cissé.

Selon la directrice de programme de l’initiative, Aminatou Issaka, le but du PLS, c’est de construire une masse critique de leaders émergents dans le domaine des droits sexuels, de l’autonomisation des jeunes filles. « Nous avons une sélection de plusieurs professionnels venu du Niger, du Bénin, du Burkina Faso, de la Côte d’Ivoire. Nous allons passer une semaine ensemble à travailler pour l’atteinte des objectifs. Nous avons en tout 29 participants » , a-t-elle clamé.

Pour le directeur de l’ISSP Dr Bassiahi Abdramane, cette initiative est « importante » pour son institution de par la similarité de leur vision. «À travers nos actions de formation, de recherche et de service de la société, nous aspirons, comme vous, à contribuer à former des professionnels éclairés. On ne peut que saluer cette initiative », a-t-il soutenu. Il faut rappeler que c’est en 2015 que l’initiative OASIS a lancé le programme PLS. Depuis sa création, ses formations sont axées sur le leadership, la planification familiale, la planification de la mise à échelle d’une innovation, le plaidoyer, etc.

Abdoul Gani BARRY (stagiaire)

One Reply to “Autonomisation de la jeune fille : la 7ème édition du PLS l’inscrit au cœur des échanges

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
14 + 16 =