jeu 25 juillet 2024

Suivez-nous sur les réseaux sociaux

spot_img

Baba Village 2018:  »Un festival au coeur de nos traditions », dixit Floby Le Baba

Les organisateurs de Baba Festival Festival ont reuni les hommes de média ce mercredi matin à Ouagadougou. Au présidium de cette rencontre avec la presse, Floby le Baba et le Manager réputé Commandant Papus pour « situer les uns et les autres de la tenue de la deuxième édition de  » Baba Village Festival ». En effet, la Mairie de Bogodogo se transformera en un village à partir du 18 jusqu’au 21 octobre. Initiative de l’artiste Floby et son staff, « Baba Village Festival » est un événement culturel et artistique qui prône les valeurs traditionnelles burkinabè et africaine.

Après un coup d’essai réussi l’année passée avec l’engouement des populations, des autorités administratives et surtout coutumières, le géant artiste Floby et sa band reviennent encore cette année avec « Baba Village Festival ». Ils étaient face à la presse ce mercredi 17 octobre 2018 pour donner l’idée et l’esprit général de cette édition, 2018. Elle se déroule du 18 au 21 octobre prochain au niveau de la Mairie de Bogodogo à Ouagadougou. Au programme, on a diverses activités comme concerts de musique, cuisine, contes, blagues, poésies, fictif imaginaire qui plonge dans la tradition réelle. Ce festival de retour à la source, selon ces porteurs, allie tradition et modernité et va tourner cette année autour de la « cohésion sociale ». Un thème d’actualité d’autant plus qu’elle s’organise à un tournant socio politique et sécuritaire bizarre tendance à fracturer la société. On dira alors que c’est une thématique bien choisi qui pourrait favoriser la recherche du bon vivre ensemble et la paix durable.

« Baba Village est un festival au coeur de nos traditions. Donc il y a un chefs avec ses notables, amis et sa communauté. Donc on a des chefs venus de Manga, Zorgho et un peu partout du Burkina. Ceux-ci sont là pour me soutenir ainsi que la cohésion sociale. Ils sont invités pour parler de la cohésion sociale. À leur retour dans leurs localités respectives, ils diront par exemple qu’ils sont allé au Baba Village et que le Moogho Naaba a dit de vivre ensemble. Chacun doit avoir son bord politique mais n’oublions pas que nous venons du même village et nos parents étaient des amis et frères (…) « , a expliqué Floby Le Baba, patron de l’événement à l’issue de la conférence de presse du jour.

Celui-ci ne finisse de remercier les chefs coutumiers pour leur autorisation, conseils, bénédictions et soutien. Toutefois, la vedette et son équipe entend compter sur la contribution de tous pour que l’événement puisse réussir.
Rendez-vous est pris du 18 au 21 octobre dans la capitale pour revivre l’ambiance d’un village dans une ville avec beaucoup d’innovations.

Fabrice Parfait SAWADOGO et Filasko Moussa KABORÉ

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Publicité

spot_img

Publicité

spot_img

Publicité

spot_img

Plus d'articles

DÉDICACE : Sofiano avec maturité rebelote avec un 4e album

Sofiane Balzak Kanazoé, connu sous son nom de scène...

Danse Kalma : MC Stéphane sort une œuvre musicale chorégraphique

« La reconquête de Koumbli » est la nouvelle galette musicale...

Nécrologie : KINDISS, le « Roi du Binon » s’en est allé

C’est avec tristesse que nous avons appris le décès...

Ouagadougou: Le 13e Rim-Tansoba accède au trône à Sabtenga 

Son excellence le Rim-Tansoba (Mouss Tansoba) est fait désormais...

Vous ne pouvez pas copier le contenu de cette page