Actualités BBDA litterature

BBDA BOBO: Formation des membres sur le processus de documentation et de répartition des œuvres littéraires.

Ce vendredi 13 Septembre 2019 dans les locaux de la direction régionale du Bureau Burkinabé des Droits d’Auteurs de Bobo Dioulasso  s’est tenu une formation des membres de la structure sur le processus de documentation et de répartition des œuvres littéraires.

Auteurs, Écrivains, Dramaturges, Éditeurs et bien d’autres personnalités culturelles, ils sont nombreux ces acteurs de la culture qui ont fait le déplacement ce vendredi 13 septembre 2019 au siège du BBDA de Bobo Dioulasso pour ladite formation. Partant du constat selon lequel, il y’a une méconnaissance des règles qui s’appliquent à la documentation et à la répartition des œuvres par certains membres du BBDA, la structure s’est résolu à mettre en place une commission technique d’identification des œuvres littéraires et artistiques et un comité de répartition des droits.

Force est de constater la confusion dont ce sujet fait face chez certains membres dû à une incompréhension. Pour Valentin KAMBIRE, Directeur Général du livre et de la lecture biblique et membre du comité technique d’identification, ” les gens produisent mais il y’a des problèmes d’identification.” Pour la formation, quatre modules seront dispensés dont un module sur les genres littéraires, documentaires et autres, un module sur le b.a.ba éditorial, un module sur le processus de documentation des membres et des œuvres littéraires et enfin un module de techniques de répartition des droits dans la littérature.

La formation se tiendra tout au long de la journée du vendredi 13 septembre.

Quand aux objectifs attendus, ils s’étalent spécifiquement sur la maîtrise des techniques en matière de droits d’auteurs. ” L’optique à travers cette formation, c’est de pouvoir renforcer leurs capacités en matière de droit d’auteur, notamment en documentation, en répartition des droits mais également de les apportés des b.a.bas en ce qui concerne les aspects de leurs productions.” dixit Mme Aminata SOMA, Directrice Régionale du Bureau Burkinabé des Droits d’Auteurs.

A l’issue de la formation, les initiateurs attendent des membres une maîtrise des techniques éditoriales, de la notion des droits, des caractéristiques des genres d’écriture, du processus d’adhésion et de déclaration des œuvres littéraires, des techniques de répartition des droits et une plus grande compréhension pour éviter les malentendus liés aux mauvaises interprétations et ainsi minimiser les plaintes et les réclamations.

Abdoulaye COULIBALY (stagiaire)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
32 ⁄ 4 =