Actualités Culture Entretien

Bilan de l’année 2020 : un taux d’exécution physique des activités estimé à 93,95% à la Direction régionale de la Culture, des Arts et du Tourisme de Centre-Ouest

Dans sa rubrique «Vœux de l’année 2021 », Infos Culture du Faso donne la parole au Directeur régional de la Culture, des Arts et du Tourisme de Centre-Ouest, Fousséni MIEN. Il dresse au cours de cet entretien le bilan de l’année 2020, pose les perspectives de l’année qui s’annonce et présente ses vœux.

Infos Culture du Faso (I.C.F) : présentez-vous à nos lecteurs
Fousséni MIEN (F.M) : je me nomme Fousséni MIEN, Directeur régional de la Culture, des Arts et du Tourisme de Centre-Ouest

I.C.F : Quels sont les cadres initiés au cours de l’année 2020 pour promouvoir la culture, l’art et le tourisme dans le Centre-Ouest ?
F.M : au cours de l’année 2020, nous avons pu initier quatre (04) principaux types de cadres en vue de promouvoir la culture, l’art et le tourisme. Il s’agit premièrement de l’initiation et de l’animation de cadres de concertation qui ont consisté en des rencontres d’échanges, d’informations et de sensibilisation des acteurs publics et acteurs privés et associatifs culturels de la région. Deuxièmement, la mise en place de la plateforme de diffusion instantanée d’informations administratives et de contenus culturels et touristiques de la région au profit des acteurs culturels et touristiques de la région en particulier et du public en général. Troisièmement, l’appui aux initiatives locales et aux industries culturelles et touristiques. Enfin, la mise en place d’un centre de documentation soutenu par la direction des archives et de la documentation du ministère de la Culture, des Arts et du Tourisme

I.C.F : Il existe plusieurs festivals de valorisation de la culture au Centre-Ouest, quels sont les événements majeurs qui ont fortement marqué l’année 2020 ?
F.M : en dépit du contexte national marqué par la pandémie du Covid 19, la région de Centre-Ouest a enregistré la tenue de vingt-cinq (25) festivals répartis selon les provinces : huit (08) festivals dans la province de Sanguié, deux (02) dans la Sissili, un (01) dans le Ziro et quatorze (14) dans la province de Boulkiemdé. 64% de ces festivals se sont déroulés pratiquement dans le dernier trimestre de l’année 2020 pour cause de la Covid 19.
Les événements majeurs qui ont fortement marqué l’année 2020 sont la troisième édition de camp vacances culture et tourisme qui est une initiative d’éducation culturelle et artistique en vue de renforcer les identités individuelles et collectives des élèves de Réo, de Koudougou et d’ailleurs. Ensuite, dans la Sissili nous avons les Retrouvailles de Léo, dans le Ziro la nuit des contes de Kassou et enfin dans le Boulkiemdé nous avons noté principalement la quatrième édition du salon du livre africain de Koudougou (SLAK) pour la promotion du livre et de la lecture publique, la douzième édition du festival de l’humour et du rire de Koudougou( FESTHURIK), la première édition des journées du Centre-Ouest des acteurs du théâtre (JCOT) en vue de valoriser et promouvoir la filière du théâtre dans la région et la vingt cinquième édition des Nuits atypiques de Koudougou tenu en marge de la promotion de l’offre culturel, artistique de la région en particulier et du Burkina Faso en général

I.C.F : Quel bilan pouvez-vous dresser sur les activités de la Direction régionale de la Culture, des Arts et du Tourisme de Centre-Ouest ?
F.M : la Direction de la Culture, des Arts et du Tourisme du Centre-Ouest peut se féliciter d’avoir pu poser un grand nombre d’actions en dépit du contexte de covid 19 et de la modestie des ressources financières. Au titre de l’année 2020, elle a pu réaliser un taux d’exécution physique des activités estimé à 93,95 % conformément aux objectifs opérationnels qui lui ont été assignés. C’est le lieu pour moi de féliciter tous mes collaborateurs de la Direction régionale ainsi que les différents directeurs provinciaux. Les principaux résultats engrangés peuvent être regroupés en termes d’action. En matière de structuration des acteurs privés de la culture, en collaboration avec la confédération nationale de la culture et le soutien du fonds de développement culturel et touristique, nous avons mis en place d’une part les sections régionales de cinq (05) faitières de la culture et d’autre part la section régionale de la confédération nationale de la culture. En termes de renforcement de la sauvegarde, la protection et de la valorisation du patrimoine culturel et touristique, nous avons mis à jour les repertoires touristiques et culturels des régions. Ainsi, l’ensemble des objets du musée Ragnimi à Koudougou et du musée de Réo ont été inventoriés et documentés. 120 prénoms communautaires ont été identifiés afin de disposer d’un répertoire de prénoms communautaires spécifiques à la région. En plus, dix (10) attraits et sites touristiques de la ville de Koudougou ont été inventoriés dont huit (08) été documentés. En matière de soutien au développement des filières porteuses de la culture, une rencontre d’échange sur les mécanismes de financement des projets culturels et touristiques et du respect de la règlementation de l’organisation des spectacles vivant a été organisée au profit des acteurs. La filière cinématographique a été aussi promue à travers l’organisation des projections cinématographiques au Théâtre populaire de Koudougou et dans les cités universitaire Faso texte et Ouédraogo. Par ailleurs, la filière théâtre a été promue par l’organisation de la première édition des journées du Centre-Ouest des acteurs du théâtre qui vise à susciter une synergie d’actions entre les acteurs du théâtre du Centre-Ouest pour le développement de leur filière et le rayonnement culturel de la région. La Direction régionale de la Culture, des Arts et du Tourisme a soutenu les acteurs privés qui organisent des activités de promotion artistique et culturelle. En termes de développement de la pratique du tourisme interne un atelier de vulgarisation de la cartographie des sites et attraits touristiques de la région du Centre-Ouest au profit de quarante (40) acteurs touristiques a été organisé en collaboration avec la Direction générale de la valorisation et de l’aménagement touristique. En sus, des excursions touristiques ont été organisées au profit des élèves, des étudiants, du personnel du ministère de la Culture, des Arts et Tourisme, des forces vives de la nation et des particuliers. Des élèves de cinq (05) établissements de Koudougou et de Léo et des étudiants ont été sensibilisés sur la pratique du tourisme interne. En matière de promotion de l’entreprenariat et l’industrie touristique, une session de sensibilisation à l’investissement dans l’aménagement touristique a été réalisée au profit de vingt-cinq (25) potentiels investisseurs de la région ainsi qu’une session de formation sur les opportunités de financement en collaboration avec la Direction de développement de l’industrie touristique au profit de vingt-cinq (25) porteurs de projets de création d’entreprises touristiques. Les établissements touristique hôteliers de la région ont été contrôlés et les établissements touristiques hôteliers ne disposant pas d’acte conforme ont été sensibilisés à se conformer à la réglementation en vigueur à obtenir leur agrément. Des actions de renforcement de capacité des acteurs culturels et touristiques ont été initiées en collaboration avec les Directions provinciales de la Culture, des Arts et du Tourisme de Boulkiemdé et de Sissili soutenu par le fonds de développement culturel et touristique. Enfin, une enquête sur l’état des lieux des établissements touristiques hôteliers dans un contexte marqué par le covid 19 a été réalisée en vue de mesurer l’impact de la pandémie sur les activités hôtelières. En termes de fournitures de statistiques fiables et adaptées au besoin de la culture et du tourisme, des hôteliers et des responsables d’associations et d’entreprises culturelles ont été sensibilisés sur les l’importance des données statistiques et le remplissage des fiches de collecte de données afin de disposer de données sectorielles fiables

I.C.F : Quelles sont les difficultés que votre Direction rencontre dans la mise œuvre de la politique gouvernementale en matière de culture, d’art et du tourisme ?
F.M : les difficultés sont principalement la faible dotation en ressources financières, l’insuffisance des ressources financières, des matériels tels que le matériel roulant, de mobiliers de bureau, le matériel de production audio-visuel et la qualité de la connexion internet

I.C.F : Quelles sont les perspectives pour une mise en œuvre efficace des politiques culturelles en 2021 qui s’annonce ?
F.M : en 2021, le ministère de la Culture, des Arts et du Tourisme envisage doter conséquemment la Direction régionale de mobiliers de bureau, renforcer la qualité de la connexion internet via le réseau fibre optique. La Direction régionale de la Culture, des Arts et du Tourisme compte également sur ses partenaires pour acquérir des matériels semi professionnels de production audio-visuelle et concevoir des spots en vue de promouvoir les produits et services de la Direction de la Culture, des Arts et du Tourisme

I.C.F : A l’orée de l’année 2021, quels sont vos vœux à l’endroit des Burkinabè en particulier les acteurs du monde culturel ?
F.M : dans ce contexte sanitaire et sécuritaire difficile je souhaite à toutes et à tous une bonne et heureuse année 2021 dans la sante, la paix et la quiétude. Aux acteurs culturels je les exhorte au respect strict des mesures barrières contre la pandémie de covid 19, à plus de solidarité entre eux. Je leur souhaite une fructueuse et prospère année 2021 dans le strict minimum de préjudices subis. Que la sante, l’amour et le bonheur règne dans nos foyers. Tous mes vœux les meilleurs surtout de santé au Directeur de Publication et à toute l’équipe de Infos Culture du Faso. Bonne et heureuse année 2021.

Barry Demba Ka

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
19 + 12 =