dim 23 juin 2024

Suivez-nous sur les réseaux sociaux

spot_img

BISO 2023: l’Association Art et Culture lance officiellement son projet « Compétences croisées »

La Biennale Internationale de Sculpture de Ouagadougou (BISO), se tiendra du 4 septembre au 8 novembre 2023 à Ouagadougou. Pour l’occasion, ladite association a tenu à lancer officiellement ce vendredi 19 mai 2023 à Ouagadougou, son projet dénommé « compétences croisées ». Il s’agit d’une résidence internationale de création d’œuvres sculpturales.

Les représentants de l’association ont décliné les grandes lignes qui vont ponctuer la BISO 2023

« Le feu des origines », c’est sous cette thématique que se tiendra du 4 septembre au 8 novembre 2023, à Ouagadougou, la 3e édition de la Biennale Internationale de Sculpture de Ouagadougou (BISO). C’est ce qui a été annoncé par l’Association Art et Culture, ce vendredi 19 mai 2023 à Ouagadougou. Ce fut également l’occasion pour les représentants de l’association de décliner le contenu du projet « Compétences croisées » qui fait partie intégrante de la BISO 2023.

« Cette édition réunira dans la capitale, une vingtaine de sculpteurs et performers, représentants différents pays africains, à partir du mois de septembre jusqu’à l’ouverture de l’exposition début octobre », dixit Nyaba Ouédraogo

À écouter le président de l’association Nyaba Ouédraogo, la BISO est un évènement artistique phare de l’Afrique et de sa diaspora, dédié à la sculpture sous toutes ses formes. « Le choix du thème de la présente édition, est un hommage à la tradition métallurgique burkinabè, au four et de la forge. Les résidences d’artistes seront au cœur de la biennale. Cette édition réunira dans la capitale, une vingtaine de sculpteurs et performers, représentant différents pays africains, à partir du mois de septembre jusqu’à l’ouverture de l’exposition début octobre. S’inspirant de la ville et de ses traditions, les artistes travaillent à partir des matériaux locaux en collaboration directe avec les artisans, dans un échange unique d’expérience et de savoir-faire. Aussi, une multiplicité de matériaux et de techniques seront explorés, à savoir le céramique, l’assemblage, le bois, le plastique, etc. » a-t-il expliqué.

La BISO 2023 servira également de cadre pour primer les plus belles œuvres

Puis d’ajouter que le projet, dans sa mise en œuvre, va se subdiviser en deux étapes. Il y a d’abords l’étape des résidences qui va s’étaler du 4 septembre au 2 octobre 2023. Ensuite, l’étape des expositions, qui se tiendra du 5 octobre au 8 novembre 2023.

Les Hommes de médias ont prêté une oreille attentive à ce qui a été dit.

En ce qui concerne les espaces devant abriter les différentes expositions, 5 lieux ont retenu l’attention de l’association, notamment le Centre « Kayiri », le Centre nationale d’art plastique, l’Espace Lwili et le FESPACO… Les expositions seront assorties d’une compétition pour récompenser les meilleurs œuvres. Rendez-vous a été donné le 2 septembre 2023, pour l’arrivée des premiers exposants et participants.

Pour rappel, le projet « Compétences croisées » est cofinancé par le Fonds de Développement Culturel et Touristique (FDCT), avec l’appui de l’Union Européenne au Burkina Faso.

Crépin OUEDRAOGO (Collaborateur) 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Publicité

spot_img

Publicité

spot_img

Publicité

spot_img

Plus d'articles

Promotion culturelle: Les masques à l’honneur à travers une exposition permanente

Le musée national du Burkina a accueilli, ce vendredi...

Festival international du pétanque: l’édition 2 s’annonce sous le signe de la solidarité

Le comité d'organisation du festival international du pétanque de...

ZAGTOULI : des rites initiées pour la paix au Burkina

À Zagtouli, un quartier de la commune de Ouagadougou,...

Industrialisation du cinéma: un pan de l’économie à la traîne

Du 25 février au 4 mars 2023, Ouagadougou a...

Vous ne pouvez pas copier le contenu de cette page