jeu 29 février 2024

Suivez-nous sur les réseaux sociaux

spot_img

BOBO-DIOULASSO: Clap de fin pour la 8e édition des VAPAJ

Après environ un mois d’intenses activités culturelles, les rideaux se sont fermés sur la 8e édition des Vacances Artistiques Professionnelles pour Ados et Jeunes (VAPAJ). La cérémonie de clôture a eu lieu ce dimanche 13 août 2023 au studio Ankata à Bobo-Dioulasso.

C’est terminé pour la 8e édition des Vacances Artistiques Professionnelles pour Ados et Jeunes (VAPAJ). C’était ce dimanche 13 août 2023 dans la cité de Sya. Pour la cérémonie de clôture, le public a eu droit à un spectace dénommé « Sinangouya ». Malgré les difficultés rencontrées, cette édition prend fin sur une note de satisfaction. Les regards sont dorénavant tournés vers la 9e édition.

A écouter Issa Sanou, le promoteur et directeur artistique de l’évènement d’un point de vue artistique, c’est sur une note de satisfaction que cette importante activité culturelle prend fin. « Honnêtement, côté rendu artistique, ce qu’on a voulu faire, grâce à Dieu, on l’a fait, je suis vraiment satisfait parce que le message est passé » : s’est réjoui Issa Sanou. Il se dit également satisfait de l’engouement du public. Mais l’arbre ne doit pas cacher la forêt. Pour le promoteur des VAPAJ, plusieurs difficultés ont émaillé cette 8e édition. L’une des plus grandes difficultés a été le manque de financement. « On n’a pas eu de financement » : a-t-il amèrement regretté. Le cri de cœur lancé par monsieur Sanou à ce sujet semble avoir un écho favorable.

« Ce qu’ils font là, tout le monde doit les accompagner » : a laissé entendre Samuel Millogo, Président de la commission Affaire Economique et Financière de la commune de Bobo Dioulasso et représentant le Président de la Délégation Spéciale. Ce dernier s’est dit émerveillé par le spectacle produit lors de la cérémonie de clôture a promis de jouer de toute son influence pour que la prochaine édition des VAPAJ puisse avoir un accompagnement de la commune.

La cérémonie de clôture a été illuminée par un spectacle qui a conquis un public sorti pour la cause. Le spectacle dénommée « Sinagouya », parenté à plaisanterie en langue Dioula, a dans une chorégraphie extraordinaire, mis en lumière, toute l’importance de cette culture. « C’est un beau spectacle qui nous a émerveillé » : s’est ébloui Yaya Sanou, un spectateur.
Rendez-vous a été pris pour juin 2024 en vue de la 9e édition des VAPAJ.

Almamy SOFA

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Publicité

spot_img

Publicité

spot_img

Publicité

spot_img

Plus d'articles

BURKINA : Kassoum Poungoussè célèbre l’amour à travers son nouvel album « Sono mi yi won »

Le nouvel album de Kassoum Poungoussè , baptisé « SONO...

Art de la scène: Le projet « L’art ré-création-la nouvelle dynamique des arts de la rue » sonne le glas

C’est l’espace culturel « Napam Béogo » qui a accueilli la...

Office National du Tourisme burkinabè (ONTB) : le nouveau DG Sulaïman Kagoné installé

La secrétaire générale adjointe du ministère burkinabè d'État, de...

Vous ne pouvez pas copier le contenu de cette page