Bobo-Dioulasso: « j’ai un 3e album en cours de préparation », Prince Rakiisnaba, artiste-chanteur

 Bobo-Dioulasso: « j’ai un 3e album en cours de préparation », Prince Rakiisnaba, artiste-chanteur

Talentueux et doté d’une voix envoûtante, Prince Rakiisnaba, de son vrai nom Hamidou Zongo, est artiste burkinabè résidant à Bobo-Dioulasso. Le 11 Mai dernier, il a fait l’honneur de recevoir une équipe d’Infos Culture du Faso du côté de la ville de Sya. Lors de nos échanges, l’artiste est revenu sur sa carrière ainsi que sur ces projets musicaux.

ICF: Dites-nous comment êtes-vous parvenu dans la musique ?
Prince: Je suis arrivé dans la musique par amour et par passion.

ICF: Combien d’albums avez-vous à votre actif ?
Prince: J’ai 2 albums à mon actif. Le premier est sorti en 2008 intitulé « Binkadi » et le 2e sorti en 2020 intitulé « Tondfanyaboudou ».

ICF: Quels sont les thèmes abordés dans vos œuvres discographiques ?
Prince: Comme bien d’autres artistes, je traite des sujets d’actualités. Je traite des faits de la société, notamment l’amour, la cohésion sociale, l’encouragement. J’essaie surtout d’interpeler pour une prise de conscience et aussi poser ma pierre constructive pour un Burkina meilleur.

ICF: Comment se porte vos œuvres sur le marché de disque ?
Prince: Mes œuvres se comportent très bien sur le marché de disque.

ICF: Quelles relations entretenez-vous avec les autres artistes de la région des Hauts-Bassins ?
Prince: J’entretiens de très bonnes relations avec les autres artistes de la région. Nous échangeons très bien; nous nous échangeons des idées, nos connaissances et tout va très bien.

ICF: Quels sont vos projets à court et moyen termes ?
Prince: Comme projet à court terme, j’ai un album en cours et je prépare une tournée dans les périphéries de Bobo-Dioulasso d’ici à deux mois. Mes projets à moyen terme, c’est d’organiser des concerts à l’international.

ICF: Quels sont les problèmes auxquels vous faites face dans votre jeune carrière ?
Prince: Comme difficulté majeure, c’est le manque d’accompagnement financier. Nous avons aussi un problème de promotion de nos œuvres. Les artistes manquent d’accompagnements et nous sommes parfois contraints de faire l’autoproduction.

ICF: Quels conseils avez-vous à l’endroit des jeunes qui veulent devenir artiste ?
Prince: Ce que je leur dire, c’est de s’armer de courage, être discipliné, écouter les conseils des aînés et toujours chercher à persévérer.

ICF: Nous sommes à la fin de notre entretien, quel est votre mot de fin ?
Prince: Je remercie Infos Culture du Faso pour cette opportunité qui m’a été offerte de pouvoir parler de ma carrière. A mes fans, je leur dis merci pour la confiance et soutien à ma modeste personne.

Catherine S. Zongo (Stagiaire)

Parfait SAWADOGO

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
29 + 1 =