Bobo-Dioulasso : le collectif wékré forme les garibous aux métiers de la peinture et du dessin

 Bobo-Dioulasso : le collectif wékré forme les garibous aux métiers de la peinture et du dessin

Comme pour aider à la réinsertion sociale de ces enfants couramment appelés garibous, le collectif wékré a initié une formation à leur égard. Il s’agit de former les mendiants dans le domaine du dessin et de la peinture. La formation se déroulera du 10 au 19 Novembre 2022. Le lancement est intervenu ce jeudi 10 Novembre 2022 à Bobo-Dioulasso. C’était au musée Communal Sogossira SANOU.

Les mendiants, communément appelés «garibous» ou «talibés», sont généralement en marge de la société du fait qu’ils ne sont pas classiquement scolarisés comme leurs camarades. Le collectif wékré a donc décidé de leur venir en aide à travers un projet dénommé «garibou». «Le projet garibou est une résidence ou des ateliers de création en peinture au profit de 20 enfants talibés que nous avons sélectionnés dans un foyer coranique ici dans la ville de Bobo-Dioulasso», a laissé entendre Aboubacar SANGA, secrétaire exécutif du collectif wékré.

«C’est pour au moins donner pour une fois la chance à ces enfants là, de toucher au pinceau, de venir dans un endroit comme le musée, de visiter une exposition», a ajouté Aboubacar SANGA tout en espérant que cela puisse faire germer quelque chose dans l’esprit des apprenants. À en croire le secrétaire exécutif du collectif wékré, cette formation va permettre aux garibous de pouvoir sculpter d’autres horizons en dehors de leurs études coraniques qui les prédestinent à être des maîtres coraniques. «C’est pour leur donner la chance de voir d’autres horizons», a-t-il précisé.

Le projet garibou du collectif wékré est bien apprécié par les autorités. «Je tiens vraiment à saluer le collectif wékré parce qu’ils ont vraiment osé. Je pense que c’est osé de leur part de vouloir donner un avenir à ses enfants qui semblent être délaissés par la population», s’est émerveillé Fulbert Konaté, représentant de la directrice générale du fonds de développement culturel et touristique. C’est dans le cadre d’un concours lancé par le Fonds de Développement Culturel et Touristique que le projet garibou du collectif wékré a été retenu.

Almamy SOFA

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Résoudre : *
10 + 29 =