Bobo-Dioulasso: le FDCT scrute le projet « La région des Hauts-Bassins en scène »

 Bobo-Dioulasso: le FDCT scrute le projet « La région des Hauts-Bassins en scène »

Dans la dynamique d’évaluer les projets du 1er appel à projets du FDCT et de l’Union Européenne, dans le cadre du Programme d’Appui aux Industries Créatives et à la Gouvernance de la Culture (PAIC-GC), une équipe technique du Fonds séjourne dans la région des Hauts-Bassins. Ce 27 octobre 2022, c’est le projet intitulé « La région des Hauts-Bassins en scène » du Centre Siraba qui a reçu l’équipe.

Dans l’objectif de renouveler les données, le Fonds de Développement Culturel et Touristique tient depuis maintenant quelques jours, une mission conjointe de suivi des 74 projets financés avec l’appui de l’Union Européenne, dans le cadre du PAIC-GC. Cette mission qui n’est pas à sa première phase, porte notamment sur l’exécution physique ainsi que l’exécution budgétaire des différents projets. Après l’étape du Centre, c’est au tour des autres régions de recevoir cette mission qui a d’ailleurs pris son envol le 25 octobre dernier.

Djébal Konaté de l’équipe du FDCT

Après donc Dano et Gaoua dans le Sud-Ouest, l’équipe technique conduite par messieurs Djébal Konaté et Issa Barry a posé ses valises dans la région des Hauts-Bassins. Plusieurs projets seront ainsi scrutés par ses experts du FDCT. Pour cette première journée dans la ville de Sya, c’est le Centre Siraba de Bobo-Dioulasso qui était à l’honneur pour son projet « La région des Hauts-Bassins en scène ». D’entame, monsieur Djébal a tenu à expliquer la raison de la présence de son équipe. Comme annoncé, il s’est agi de travailler à renouveler les données sur l’exécution physique, l’exécution budgétaire et également les retenues sur les dépenses. Le projet étant exécuté, il s’agit des derniers réglages pour le dépôt du rapport final. C’est du moins ce qu’il a fait savoir.

Souleymane Koumaré, président de l’association Siraba

Pour Souleymane Koumaré, artiste comédien, metteur en scène et par ailleurs président de l’association Siraba, le projet a reçu un financement d’environ 22 millions de F CFA. “Nous avions auparavant initié une formation au profit des troupes traditionnelles de Toussiana, Orodara, Houndé et Bobo-Dioulasso. Ce projet est venu comme une continuité de cette formation. Il a consisté essentiellement à la création et à la diffusion de spectacles de danse, musique et théâtre. À ce jour, nous avons pu créer et diffuser des spectacles dans toutes ces localités. C’est au total, six créations qui ont été réalisées. À cela s’ajoute l’acquisition d’une scène conventionnelle au sein du Centre Siraba”, a-t-il expliqué.

Scène conventionnelle acquise dans le cadre du financement du projet “La région des Hauts-Bassins en scène”

Des dires de monsieur Koumaré, l’existence du Fonds commence à se faire sentir sur le terrain, à travers de nombreuses réalisations. À l’en croire, il y a des associations qui somnolaient mais qui commencent maintenant à bouger grâce au FDCT et ses partenaires, chose qui est à saluer. Qu’à cela ne tienne, il a bien voulu souligner son inquiétude quant aux capacités de certains bénéficiaires à l’image de son association, à pouvoir payer l’apport personnel. A-t-il donc suggéré au FDCT de revoir si possible la formule.

Boukari OUÉDRAOGO

Parfait SAWADOGO

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
23 × 3 =