lun 27 mai 2024

Suivez-nous sur les réseaux sociaux

spot_img

Bobo-Dioulasso : le MCCAT mène des réflexions sur les défis de réussite de la SNC 2023 et celle de 2024

Une équipe du Ministère de la Communication, de la Culture, des Arts et du Tourisme (MCCAT) conduite par son ministre de tutelle et de son Secrétaire Général, a ouvert ce lundi 13 mars 2023 à Bobo-Dioulasso, un atelier sur la tenue des prochaines éditions de la Semaine Nationale de Culture. Ce présent atelier vise à asseoir les bases pour la réussite de l’événement.

Après plusieurs reports dû d’une part à la Covid-19 et d’autres part à la situation sociopolitique et sécuritaire que connaît le pays, la 20e édition de la SNC est finalement attendue du 29 avril au 6 mai 2023 à Bobo-Dioulasso, sous le thème « Diversité culturelle, ferment de l’unité nationale ». Une édition dont le gouvernement entend se donner tous les moyens possibles pour relever les défis d’une bonne organisation. C’est donc dans cette dynamique que se tient, à Bobo-Dioulasso, l’atelier d’orientations sur les éditions de la SNC 2023 et 2024, ainsi que les Semaines Régionales de la Culture (SRC) 2023.

Pour le ministre en charge de la Communication et de la Culture, Rimtalba Jean Emmanuel Ouédraogo, le gouvernement, à travers ce cadre de réflexions, entend asseoir les bases d’une organisation réussie des prochaines éditions de la SNC, malgré les difficultés que traverse le Burkina Faso. Dans le contexte actuel du pays, selon monsieur le ministre, il est plus que nécessaire de faire appel à notre culture et à nos valeurs culturelles pour consolider la paix, la cohésion sociale, l’unité nationale pour un développement économique et social du Burkina Faso.

« La présente édition se veut celle de la résilience, adaptée au contexte, tout en gardant les grandes lignes de la manifestation. Ce n’est donc pas une édition au rabais, mais plutôt une manifestation à part entière qui répondra aux aspirations de l’ensemble des Burkinabè. Je nourris donc l’espoir que le dynamisme et le professionnalisme de chaque acteur ici présent contribueront à relever le défi de l’organisation de la présente SNC et de proposer d’autres alternatives pour les éditions à venir », s’est-il confié après avoir salué la patience des acteurs culturels, des festivaliers et les populations de la ville de Sya, qui du reste, ont transcendé des difficultés de toute nature pour s’inscrire dans l’agenda proposé par la Transition.

Pour le Secrétaire Général du MCCAT, Fidèle Tamini, cet atelier d’orientations se tient après le report de la SNC 2020 mais aussi celle de 2022. « Au cours de ces travaux, il s’agira essentiellement avec l’ensemble des parties prenantes, notamment les acteurs de la SNC, de la Maison de la Culture, des différents responsables du MCCAT, des faîtières respectives du secteur de la Culture, de jeter les bases d’une organisation réussie de cette 20e édition de la SNC et également d’anticiper sur la 21e édition attendue en 2024. Il faut dire que l’édition 2024 de la SNC sera une édition normale, contrairement à celle de 2023 qui résulte des différents reports. Et pour cette édition 2024, il faut nécessairement passer par les SRC. Nous allons donc nous pencher aussi sur les bases d’une organisation réussie de ces SRC 2023 », a laissé entendre monsieur le Secrétaire Général.

Boukari OUÉDRAOGO

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Publicité

spot_img

Publicité

spot_img

Publicité

spot_img

Plus d'articles

Burkina/Solidarité : Des artistes et acteurs culturels natifs de mai font parler leur cœur

Le camp militaire général Sangoulé Lamizana a accueilli ce...

Education artistique: Graines d’espoir 2024 referme les portes

C’est par une cérémonie de restitution, que le projet...

FEMUZO 2024 : C’est parti pour l’acte 7

Le Festival de musique de Zogona (FEMUZO) a ouvert...

Vous ne pouvez pas copier le contenu de cette page