Bobo-Dioulasso : les 48 heures des Journées promotionnelles du balafon Sénoufo officiellement lancées

 Bobo-Dioulasso : les 48 heures des Journées promotionnelles du balafon Sénoufo officiellement lancées

Le Musée communal Sogossira Sanou de Bobo-Dioulasso a abrité ce jeudi 24 juin 2021, la cérémonie de lancement des activités entrant dans le cadre des Journées promotionnelles des pratiques et expressions culturelles liées au balafon des communautés sénoufo. Organisée par la Direction générale du patrimoine culturel, cette activité se déroule sous le patronage de Madame la ministre de la culture, des arts et du tourisme, Dr Foniyama Élise Ilboudo/Thiombiano.

Depuis 2009, le Burkina Faso a procédé à un inventaire thématique dans le domaine des arts du spectacle en pays sénoufo. Ce qui a permis d’inscrire en inventaire les pratiques et expressions culturelles liées au balafon des communautés sénoufo; chose qui visait à accompagner la candidature du pays pour leur inscription sur la liste représentive de l’humanité. Et depuis 2012, le balafon pentatonique sénoufo a été inscrit patrimoine culturel immatériel de l’humanité de l’UNESCO, avec un ensemble de trois pays, dont la Côte d’Ivoire, le Mali et le Burkina Faso. Et à en croire le Directeur général du patrimoine culturel, Moctar Sanfo, depuis cette inscription, il n’y a pas eu au niveau national, une manifestation consacrée à cette reconnaissance internationale et mieux, les actions en faveur de la sauvegarde et la transmission ne sont pas très bien structurées.

De ses dires, c’est ce qui a nécessité la mise en place des Journées promotionnelles des pratiques et expressions culturelles liées au balafon des communautés sénoufo. Pour ce faire, c’est le Musée communal Sogossira Sanou de Bobo-Dioulasso qui a servi de tremplin pour l’ouverture des 48 heures d’activités entrant dans le cadre de ces journées, dans la soirée de ce 24 juin 2021. Acteurs du monde de la culture, autorités de la ville et populations ont répondu présents à ce grand rendez-vous. Une première journée marquée par diverses activités dont une restitution des enfants suite à un atelier de formation et d’initiation aux pratiques et expressions culturelles liées au balafon, sous les yeux admirateurs du public. À cela, s’ajoute la prestation époustouflante de l’Assemble artistique de Bolmakoté.

Pour le 1er adjoint au maire, Martin Coulibaly, représentant le maire de la ville de Sya, c’est l’occasion de remercier la première responsable du ministère en charge de la culture, Dr Foniyama Élise Ilboudo/thiombiano pour son engagement vis-à-vis de la promotion des valeurs culturelles. “Nous lui en sommes reconnaissants pour le choix de notre commune pour abriter un tel événement, à travers la valorisation du balafon sénoufo. C’est une aubaine pour espérer promouvoir le balafon d’autres communautés. C’est de cette manière que nous parviendront à valoriser notre culture, par ricochet, nos civilisations “, a-t-il confié.

Quant à Valentin Kambiré, Directeur du livre, et chargé des affaires culturelles du Ministère de la culture, des arts et du tourisme, représentant Dr Foniyama, il s’est exprimé en ces termes au nom de la ministre. ” C’est un honneur pour moi d’être choisie comme patronne de cette cérémonie, en ce sens qu’elle se tient dans une région pleine de symboles. Aussi, les initiatives en faveur du patrimoine culturel constitue un espoir pour les populations locales, des institutions, les artistes et les opérateurs culturels, vu qu’elles sont fondées sur la défense de l’éthique, un socle sur lequel se construisent la cohésion et la solidarité nationale. À cet effet, toutes mes salutations vont à l’ensemble des corps constitués de la région pour leurs efforts, chaque fois qu’il a été question de porter haut le flambeau culturel de notre pays”.

Une visite guidée a clos cette première journée des activités, sur l’exposition <<le balafon pentatonique sénoufo: un instrument historique de cohésion sociale en pays sénoufo>>. À cet effet le DG du patrimoine culturel, Moctar Sanfo a fait savoir que cette exposition avait été faite également au Musée de la musique Georges Ouedraogo, à Ouagadougou.

Rendez-vous est donc pris ce vendredi 25 juin 2021, pour la deuxième journée consacrée aux panels et aux visites des musées de la commune.

 

Boukari OUÉDRAOGO

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Résoudre : *
15 + 15 =