jeu 25 juillet 2024

Suivez-nous sur les réseaux sociaux

spot_img

Burkina: Inauguration du Centre du Collectif du Rire à Ouagadougou.

La cérémonie d’inauguration du Centre du Collectif des Architectes du Rire (CAR) a eu lieu le 25 octobre 2018 à Ouagadougou, à son siège, SIS à quelques encablures de la grande mosquée de Goughin, cette activité récré-tale a connu la présence de plusieurs autorités, dont le parrain, Monsieur Etienne Minoungou, l’ambassadeur de France au Burkina Faso, et autres admirateurs de l’art humoristiques; c’est donc une initiative du collectif des architectes du rires qui ont créé un centre, qui servira de recréatrale et de plateforme d’expressions pour les acteurs culturelles.

Pourquoi donc la création d’un tel centre ?

Pour le Président dudit Collectif, Moussa dit petit sergent, cette initiative est née d’un constat, et ce constat n’est autre que l’absence d’une salle dédiée à l’humour au Burkina Faso, et c’est dans ce cadre, que les humoristes se sont réunis pour créer cet espace, qui servira au moins d’endroit de référence pour les jeunes humoristes qui veulent venir jouer et se former, le CAR, n’est pas seulement ouvert aux acteurs culturels de l’humour, mais aussi à toutes les disciplines artistiques, précise-t-il en invitant tous les jeunes désireux de se former, à se tourner vers le centre du Collectif des Architectes du Rires.

Nous invitons les autorités à s’investir dans la promotion de l’humour au Burkina

Le Président du Collectif lance un appel aux autorités du pays, à toutes les personnes de bonne volonté, à s’investir pour le développement de la culture du Burkina Faso, le manque de soutien se veut être une grosse épine au développement de ce secteur, combien important pour une nation, le constat, à cet égard est déplorable, parce qu’ il y a des centres de formation culturelles qui ferment presque chaque jour, par manque de moyen de gestion, c’est vrai que y a des efforts qui sont faits au niveau étatique, mais ce n’est pas assez , à titre d’exemple, la création de notre centre a été possible grâce à la contribution financière entre humoristes, nous n’avons rien reçu d’aucun partenaire, renchérît petit sergent, en citant le groupe « Gombo.Com » comme étant l’un des principale soutien à la réalisation de cette plateforme.

Des partages d’expériences

C’est ici, l’une des ambitions du Collectif des Architectes du Rires dans la création de ce centre, en effet, la formation, étant la seule et unique façons d’acquérir des connaissances et de se développer, le CAR, entend collaborer à l’avenir avec des humoristes venant d’autre pays, pour privilégier les transferts de compétences dans le domaine et permettre aux jeunes de se lancer dans cet art, qui est en plein essor au Burkina Faso.

L’illustration assez parfaite, a été la présence effective à cette cérémonie d’inauguration, de l’artiste comédien-humoriste gabonais, Omar Defounjou, lui qui séjourne au Burkina Faso dans le cadre du Festival LES RECREATRALES de Ouagadougou, a bien voulu effectué le déplacement pour soutenir ladite activité qu’il juge noble car la création de ce centre servira d’espace de diffusion des humoristes et leurs spectacle en vue de leurs promotions.

Les initiateurs du CAR, tiennent vivement à remercier, l’Institut français de Paris, et l’Aude en France pour leurs soutient inconditionnels, qui vise à pérenniser et à développer cet art, dont l’humour au Burkina Faso et partout dans les pays où ils interviennent.

Abdoul Aziz Sawadogo 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Publicité

spot_img

Publicité

spot_img

Publicité

spot_img

Plus d'articles

Ouagadougou: Le 13e Rim-Tansoba accède au trône à Sabtenga 

Son excellence le Rim-Tansoba (Mouss Tansoba) est fait désormais...

ZAGTOULI : des rites initiées pour la paix au Burkina

À Zagtouli, un quartier de la commune de Ouagadougou,...

Vous ne pouvez pas copier le contenu de cette page