CAMP VACANCE HUMOURISTIQUE 2018 : Des jeunes formés gratuitement sur les b.a.-Ba. a de l’humour.

 CAMP VACANCE HUMOURISTIQUE 2018 : Des jeunes formés gratuitement sur les b.a.-Ba. a de l’humour.

La troisième édition de Camp Vacance Humoristique s’est close, ce jeudi 20 septembre 2018 au Palais de la Jeunesse et de la Culture Jean Pierre Guingane. Après plus de deux semaines de formation, une quinzaine de jeunes (filles et garçons) repartent avec les b.a.-Ba. a de l’humour. Initié par Jean aimé Bayili alias Babenda chic choc du groupe humoristique génération 2000, l’objectif de ce Camp Vacance selon les organisateurs est de transmettre leurs expériences à la jeunesse pour assurer la relève et développer le secteur de l’humour et de la culture.

L’apothéose de cette 3e édition de CAMP VACANCE HUMORISTIQUE, en présence des devanciers du domaine et autres invités, a été marquée par des actes de remise d’attestations, de prestations et de démonstrations humoristiques. C’est un événement annuel mis en place depuis 2016 par Jean Aimé Bayili dit Babenda Chic Choc “fortement encouragé” par ses deux collègues dont Soumaila Sawadogo dit la gonrette et Babou dit Michel Neya alias Benga.  L’ojectif est de transmettre et de partager leur  savoir-faire en matière humoristique à la Jeune génération. Selon Babenda, Président du comité d’organisation de  CAMP VACANCE HUMORISTIQUE 2018, les jeunes participants ont été  formés gratuitement à dix modules à savoir la chorégraphies humoristiques, la concentration, la maitrise de la voix et de la respiration, la structure de texte, l’économie de texte, le texte et ces interactions, le  jeu d’acteur, mise en scène et l’improvisation.

À l’issue, de cette formation, chacun des 15 jeunes formés a reçu son attention de fin de formation. Leur représentante, Yasmine Tiendrébeogo, traduit la satisfaction de tous, promettant de mettre à profit ce qu’ils ont pu apprendre durant ces 15 jours d’apprentissage. Celle-ci confie au nom de ses camarades que ce mouvement  les a permis de se familiariser avec les éléments de base de l’humour.

Retenons que ce type de projet ne fera que contribuer à dénicher et promouvoir de nouveau talents humoristes burkinabè. Un suivi est prévu pour accompagner les participants dans la réalisation de leurs différents rêves dans l’humour au Burkina.

Rendez-vous à la prochaine édition l’an prochain !

Parfait Fabrice SAWADOGO et Filasko Moussa KABORE

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Résoudre : *
26 ⁄ 13 =