ven 14 juin 2024

Suivez-nous sur les réseaux sociaux

spot_img

Camp vacances Culture et Tourisme: une vingtaine d’enfants initiés à des disciplines artistiques

Le Centre Sinignansigi a organisé, du 15 au 29 juillet derniers, la 1ère édition du Camp vacances Culture et Tourisme au profit des enfants. Ces jeunes amoureux de la culture ont été initiés à la danse, la musique, au théâtre et à la peinture. Ce samedi 29 juillet 2023, à Ouagadougou, les participants ont rendu de la plus belle des manières le fruit des deux semaines d’apprentissage à travers un spectacle de restitution.

Les enfants ont fait montre de leur savoir-faire

Insuffler à la nouvelle génération l’amour de nos valeurs culturelles, telle est la mission du Centre Sinignansigi. C’est à travers ce leitmotiv que le Centre a, à travers le Camp vacances Culture et Tourisme, initié à une vingtaine d’enfants, venus de Ouagadougou, Kaya, Bobo-Dioulasso et Koupéla. Ces derniers ont appris les bases des disciplines comme la danse, le théâtre, la musique et la peinture. Ce cadre de valorisation culturelle burkinabè, qui en est à sa première édition, s’est déroulé du 15 au 29 juillet 2023, à Ouagadougou. Ce samedi 29 juillet 2023, à Ouagadougou, ladite cérémonie de restitution a permis à ces jeunes apprenants, de faire étalage de leur savoir-faire.

Le Fondateur du Centre Sinignansigi, Robert Ilboudo a indiqué que l’objectif de cette initiative est d’inculquer à ces enfants la tolérance, l’esprit de cohésion sociale et de vivre-ensemble.

À la suite d’une magnifique prestation de restitution de danse, de théâtre, et de musique des campeurs, le fondateur du Centre Sinignansigi, Robert Ilboudo a déclaré que l’objectif de cette initiative est d’inculquer à ces enfants les valeurs africaines à savoir la tolérance, l’esprit de cohésion sociale et le vivre-ensemble. « La musique, la danse et le théâtre ne peuvent pas se faire seuls. Ce sont des disciplines qui apprennent aux enfants à être ensemble et à tisser des relations saines. On espère qu’ils vont grandir avec cet esprit car cela peut contribuer à faire du Burkina Faso un pays de paix », a-t-il soutenu. Les promoteurs projettent de mettre en place un festival dans le but de promouvoir les arts scolaires.

« J’ai appris aux enfants à jouer des instruments traditionnels tels que la calebasse, le Bendré, le lounga… », dixit le formateur, Zoungrana Yacouba alias Zidass

Le formateur, Yacouba Zoungrana, connu sous le sobriquet de Zidass, a indiqué avoir, au cours de ce Camp vacances, appris aux enfants à jouer aux instruments de musique traditionnels tels que la calebasse, le Bendré, le lounga… Il a ajouté que le début n’a pas été de tout repos mais la volonté et la curiosité des apprenants ont contribué à rendre ces deux semaines très agréables.

Pour l’occasion, les participants ont planté des arbres.

En marge de la cérémonie de restitution, un reboisement a eu lieu, toute chose qui a été une belle expérience pour les participants.

La participante, Jeanne de Grâce Ouédraogo a invité les jeunes Burkinabè à participer à cette riche expérience.

La participante, Jeanne de Grâce Ouédraogo, toute souriante, a apprécié ce camp d’apprentissage. Elle a invité les jeunes Burkinabè à participer à cette riche expérience.

Crépin OUEDRAOGO (Collaborateur)

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Publicité

spot_img

Publicité

spot_img

Publicité

spot_img

Plus d'articles

ZAGTOULI : des rites initiées pour la paix au Burkina

À Zagtouli, un quartier de la commune de Ouagadougou,...

Industrialisation du cinéma: un pan de l’économie à la traîne

Du 25 février au 4 mars 2023, Ouagadougou a...

« Naam toga ne Waoogré » : Le tout nouveau clip de la sœur P. Anne Marie Kaboré

Fort de cinq minutes cinquante sept secondes (5'57), Sœur...

Concert « Résilience »: Le comité d’organisation prêt à 98%

Le concert « Résilience » de l’artiste musicien Reman,...

Vous ne pouvez pas copier le contenu de cette page