Actualités Culture Tourisme

Carnaval Banfora : une première édition sous le signe de lutte contre l’extrémisme violent

L’Association pour le développement de la culture, de l’artisanat et du tourisme/solidaire en partenariat avec le bureau de tourisme Banfora et la direction régionale de la Culture, des Arts et du Tourisme des Cascades, organise du 23 juillet au 1er août 2021 la première édition du carnaval Banfora sous le thème « Culture et cohésion : quelles actions pour une résilience de la population face à l’extrémisme violent et l’épanouissement durable des jeunes des Cascades ». Le lancement officiel de cet événement culturel et artistique est intervenu ce samedi 24 juillet 2021 à la Place de la Nation de Banfora en présence des autorités administratives, coutumières et religieuses.

C’est une caravane qui plante le décor. Partie de la place Tatana, la colonne d’une vingtaine de groupes artistiques a défilé devant les autorités et la population de Banfora qui n’a pas marchandé sa présence. C’est un décor inhabituel à la Place de la Nation : des masques géants, des hommes déguisés en animaux sauvages, des griots tenant des pierres et du fer, Des Dozos scandant des chansons de bravoure, des femmes, ustensiles de cuisines en main, le tout dans une atmosphère musicale des fanfares et des tenues traditionnelles à base du kôkô dunda. Le fait marquant est la présence du Bénin. Pays invité à cette première édition, sa troupe Vodou a fait une démonstration des pratiques traditionnelles vodou. Une présence qui renforce les liens de solidarité et de fraternité entre les deux (02) pays. La qualité de la prestation des troupes a réconforté les partenaires et les personnalités assurant le parrainage dans leur élan d’accompagner une telle initiative.

Dans son allocution, le représentant de l’Honorable député maire de la commune de Banfora a salué l’organisation du carnaval et relevé la contribution du tourisme à l’économie. « Le secteur du tourisme constitue l’un des piliers économiques en termes de contribution au PIB et en termes de création d’emploi. Le carnaval Banfora 2021 est une belle initiative pour la région des Cascades de mettre en exergue ses potentialités culturelles, artistiques et touristiques à travers les centaines de « carnavaliers » qu’il drainera », a-t-il précisé. Le carnaval Banfora se veut également un cadre de rapprochement des peuples et sert d’environnement favorable pour l’épanouissement des jeunes. C’est à ce titre que le parrain Bissiri Joseph Sirima salue la présence des troupes étrangères en l’occurrence celle du Bénin. Pour lui, cet échange culturel permet d’améliorer chaque peuple avant d’ajouter qu’il revient aux Burkinabè, aux Africains de valoriser leurs cultures, de se tourner vers leurs valeurs car la culture est source de développement.

De l’avis de Damo Justin Barro, patron de l’évènement, ce carnaval s’inscrit dans la longue liste des initiatives que le Burkina Faso a développées. Du haut de ses expériences, il fait un parallèle avec d’autres carnavals à l’échelle africaine et mondiale avant de préciser les raisons pour lesquelles il a patronné cette activité. « C’est avec plaisir et honneur que j’ai patronné cette première édition de ce carnaval parce que l’amour du pays commence par l’amour de la région dans laquelle on est né. Il permet à tout le monde de se réjouir, de s’éclater, et de montrer ce qu’on peut faire pour sa culture. Un peuple sans culture est un peuple sans racines, sans âme. J’aimerais attacher mon nom à un événement qui restera dans les annales de la ville de Banfora », a-t-il indiqué. C’est donc un promoteur naturellement confiant et rassuré qui exprime sa satisfaction d’avoir réuni les fils et filles de la région des Cascades autour de leurs valeurs communes, de leur culture. En dépit des difficultés liées aux finances et à la saison des pluies, Jimoh Lateef Dada invite les populations de la région des Cascades à s’approprier cet événement. «  Je demande l’adhésion des filles et fils de la région, qu’ils m’accompagnent techniquement afin de former des jeunes pour la relève », a- t- il laissé entendre.

La cérémonie d’ouverture de cette première édition du carnaval Banfora s’est achevée avec une visite commentée des stands d’exposition.

Demba Ka BARRY

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
25 − 18 =