CASNAF 2022: 5 pays en compétition pour le trophée du meilleur slameur africain francophone

 CASNAF 2022: 5 pays en compétition pour le trophée du meilleur slameur africain francophone

La Confédération Panafricaine de Slam-poésie (COPASCO) en collaboration avec l’Institut français de Ouagadougou, ont procédé au lancement officiel de la toute première édition du Championnat d’Afrique de Slam-poésie des Nations Francophones (CASNAF). C’était au cours d’une conférence de presse tenue ce 16 Mars à Ouagadougou.

La capitale burkinabè accueille du 15 au 20 Mars 2022, le Championnat d’Afrique de Slam-poésie des Nations Francophones. Cette initiative, née à partir d’une rencontre en Suisse de quatre jeunes slameurs-poètes francophones venant d’Afrique, se veut un cadre privilégié d’expression culturelle, d’échanges, de professionnalisation, de rapprochement des peuples et d’opportunités artistiques dans le domaine du slam. Pour cette première édition, des représentants de cinq pays seront au coude à coude. Il s’agit notamment des champions nationaux du Tchad, du Mali, du Congo, du Togo et du Burkina Faso.

A en croire le représentant de la COPASCO en la personne du Slameur burkinabè Ombr Blanch, bon nombre de slameurs-poètes africains sont plébiscités à travers le monde mais aucun rendez-vous d’envergure n’est organisé sur le continent. Ainsi donc, le CASNAF vient répondre à l’engouement actuel pour la poésie, en particulier le slam. “L’objectif de cette première édition vise également à échanger avec les slamasters ainsi que les champions des différents pays. Il faut dire que l’idée était de pouvoir réunir les 30 pays qui composent la COPASCO. Cependant, de nombreuses difficultés à l’image de la situation délétère que connaît notre pays, ont beaucoup impacté cet objectif. Donc, nous nous contentons des 5 pays en attendant la prochaine édition”, a-t-il expliqué.

Substantiellement, les activités de cette première édition seront axées sur entre autres la compétition à proprement dite (18 Mars 2022), une séance de don de sang, un atelier en milieu carcéral (Maison d’arrêt et de correction de Ouagadougou), un conférence-débat sur le thème ”Slam-poésie au cœur de la Francophonie”. Et pour Odile Sankara, représentante du parrain Étienne Minoungou, la manière que les jeunes s’emparent du slam comme un moyen d’expression et de sensibilisation reste vraiment remarquable. Elle s’est par ailleurs, saisie de l’occasion pour appeler les différents slameurs en compétition, à faire en sorte que leurs textes incarnent des vraies valeurs.

Cette première édition du CASNAF refermera les portes par une soirée slam avec les slamasters, le samedi 19 Mars 2022, du côté du grand Méliès de l’Institut français de Ouagadougou. Pour ce faire, Donsharp debatoro sera de la partie en tant de que Guest-star.

Boukari OUÉDRAOGO
Léticia G. YAMEOGO (Stagiaire)

Parfait SAWADOGO

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
15 + 15 =