jeu 22 février 2024

Suivez-nous sur les réseaux sociaux

spot_img

CHAMPIONNAT NATIONAL DU KALMA: Rendez-vous le 07 juin pour la première manche éliminatoire.

La Structure SUD EMBLÈMES et la télévision CANAL 3 présentent le Championnat National du Kalma. La première manche éliminatoire aura lieu le 07 juin prochain à partir de 19 heures; au niveau du Bar Nifou à Ouagadougou.

L’Afrique en particulier le Burkina Faso connaît plusieurs sortes de danses énumérées dans la liste public de danses traditionnelles et modenes.Elles se situent chacune dans un contexte géographique, historique et social différent. Alors ces moyens d’expression d’émotion servent tous à exprimer chaque étape dans la vie d’un homme.
Depuis le début des années 2000, les danses sont devenues un phénomène de mode. Et malheureusement des styles d’hier disparaissent, se transforment ou changent progressivement de noms, au profit des styles actuels. C’est le cas de la toute première danse urbaine au Burkina dénommée « Kalma » se pratiquant rarement aujourd’hui. D’ailleurs, les faiseurs du Kalma ne passent presque plus sous les feux de projecteurs. Une situation qui n’inspire que quelques jeunes à poursuivre le mouvement. Dans le but général de « réveiller » et de promouvoir ce style qui aurait enchanté toute une génération, La Structure SUD EMBLÈMES en collaboration avec la télévision CANAL 3 arrive avec un nouveau concept dit Championnat National du Kalma (CNK 2019). La première manche éliminatoire aura bel et bien lieu le 07 juin 2019 dans la capitale à partir de 19 heures; au niveau du Bar Nifou à Ouagadougou. Au programme : des danseurs du Kalma de la nouvelle génération en compétition; des seigneurs de ladite danse seront en prestation. Il aura également sur scène , plusieurs artistes musiciens , acrobates et autres. Sans oublier les actes de distinctions aux seigneurs de cette danse. L’événement s’organise sous le parrainage artistique de Maréchal Bidoul, l’un des anciens, disons un seigneur du Kalma.

La reussite de ce Championnat National pourrait contribuer à faire renaître globalement le Kalma de ses cendres et éventuellement inspirer bon nombre de jeune à emboîter le pas des seigneurs.

La Rédaction

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Publicité

spot_img

Publicité

spot_img

Publicité

spot_img

Plus d'articles

Expression des arts culturels: La 16e édition de « Engagement féminin » se poursuit

L’Association Artistique Développement (Art’Dév) tient depuis le 8 janvier...

Kibidoué Éric Bayala : « L’année 2023 fut très riche, positive en engagement et en activités »

Kibidoué Éric Bayala est un musicien, écrivain et réalisateur...

Burkina/Cinéma: l’acteur Taleb Kant note un bilan positif pour l’année 2023

Dans un entretien qu'il nous a accordé, Taleb Kant,...

Vous ne pouvez pas copier le contenu de cette page