sam 13 avril 2024

Suivez-nous sur les réseaux sociaux

spot_img

Cinéma d’animation: Pit production émerveille les tout-petits à « Bibi Parc »

Promouvoir le patrimoine culturel du Burkina Faso à travers le cinéma d’animation, tel est l’objectif de la structure « Pit production » qui a émerveillé, ce jeudi 28 décembre, les tout-petits, à « Bibi Parc ». « Malaika, patrimoine culturel d’une nation », est le dessin animé qui a été dévoilé aux enfants à Ouagadougou dans l’enceinte de Bibi Parc.

Le premier épisode débute sous l’œil vigilant des enfants

« Malaika, patrimoine culturel d’une nation » est un projet de projection de série de dessins animés TV/Web de 26 épisode de 7 minutes chacun. Ce jeudi 28 décembre 2023 à Ouagadougou dans l’enceinte de Bibi Parc, les tout-petits ont pu assister à une projection spéciale de 3 épisodes.

Serge Pitroipa : « Chaque épisode donne à découvrir une subtilité culturelle, artistique et touristique du Burkina Faso »

L’objet du projet selon le producteur et réalisateur, Serge Pitroipa, vise à la promotion du patrimoine culturel du Burkina Fao. « Chaque épisode donne à découvrir une subtilité culturelle, artistique et touristique du Burkina Faso. Le sujet abordé dans chaque épisode fait écho aux notions de cohésion sociale et de vivre ensemble dont le Burkina Faso a tant besoin actuellement. A travers le personnage de Malaika, une adolescente albinos et son compagnon une intelligence artificielle, nous allons à la découverte du merveilleux patrimoine culturel matériel et immatériel du Burkina Faso », a-t-il fait savoir.

Ce sont parents et enfants qui ont pris d’assaut Bibi Parc

Il a renchéri en affirmant que jusqu’à ce jour, la production a pu mobiliser la réalisation de 10 épisodes grâce en partie au soutien du Fonds de Développement Culturel et Touristique (FDCT) et de l’Union Européenne dans le cadre du PAIC-GC 2.

D’un montant global de plus de 44 millions de francs CFA, la subvention du FDCT, s’élève à environ 38 millions FCFA et l’apport du producteur, Pit PROD, est de plus de 6 millions FCFA.

Au regard de la qualité de la production qui a été servie aux enfants, la joie se lisait sur leurs visages. La projection a permis aux organisateurs de poser quelques questions aux cinéphiles du jour en lien avec le dessin animé.

Brice Lankoandé salue le caractère innovant du projet

Le FDCT à l’occasion, a pu par le biais de son représentant voire le fruit du travail de la structure Pit production. Pour le chargé de la coopération et la mobilisation des ressources, Brice Lankoandé, ce projet est très innovant. Selon ses propos, ce dessin animé vient enrichir le paysage cinématographique au Burkina Faso et par ricochet, il comporte un message. « La parenté à plaisanterie et le chapeau de Saponé sont mis à l’honneur dans ces épisodes. C’est donc, tout cela qui nous ont motivé à financer ce projet », a laissé entendreM. Lankoandé.

Crépin OUEDRAOGO (Collaborateur)

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Publicité

spot_img

Publicité

spot_img

Publicité

spot_img

Plus d'articles

Mois du patrimoine burkinabè : La deuxième édition annoncée du 18 avril au 18 mai 2024

Le comité d'organisation de la deuxième édition du «...

Ouagadougou/Littérature : la première édition du SIFLO ouvrira ses portes du 17 au 20 avril

Le Salon International Féminin du Livre de Ouagadougou (SIFLO)...

BURKINA : Sortie du nouveau single « Choisis Jésus » de l’abbé Arnaud Wangrawa

Fort de 3 minutes 11 secondes, le chantre l'Abbé...

Vous ne pouvez pas copier le contenu de cette page