Actualités Cinéma Culture

Cinéma : « MA YA DAWA » de Grâce Théâtre sur une lancée de finalisation

Le projet de tournage de la série « MA YA DAWA » ou les aventures de Gurunga en collaboration avec BF1, financé par le Fonds de Développement Culturel et Touristique (FDCT) et l’Union Européenne à travers le Programme d’Appui aux initiatives Créatives, et la Gouvernance de la Culture (PAIC- GC), a officiellement pris fin ce dimanche 13 septembre 2021 laissant place à la post-production.

« MA YA DAWA » est une initiative de l’Association Grâce théâtre du Burkina (AGTB) qui entend outiller une trentaine de jeunes sur les bases d’acteurs de cinéma et des techniciens.
Après l’étape de la formation des acteurs et des techniciens puis celle des castings, c’est ce dimanche 13 septembre 2021, que l’étape des tournages du projet « MA YA DAWA » a officiellement refermé ses portes laissant ainsi place à la phase de post-production.

Selon Anatole KOAMA, président de l’Association Grâce théâtre du Burkina (AGTB), porteuse du projet, cette étape a consisté en la pratique des cours assimilés au cours de l’étape de la formation. « Nous avons au départ prévu former une trentaine de jeunes mais nous avons été surpris du grand nombre des candidatures, qui témoignent de la pertinence de notre projet. Il y’a eu des dossiers qui n’ont pas été retenus et cela ne dépendait pas de nous mais des fonds disponibles pour le projet. Si non on aurait voulu former plus », a-t-il expliqué.

A l’entendre, le projet a pour objet de préparer la jeune génération d’acteurs face à la camera mais aussi des jeunes techniciens pour les accompagner. « En si peu de temps de formation, ils peuvent pas être déjà des professionnels mais ils peuvent acquérir des outils qui vont leur permettre d’aller sur le terrain de voir concrètement comment ça se passe. Ils peuvent apporter ce qu’ils auront appris en si peu de temps en tant qu’assistant ou stagiaire dans le milieu cinématographique », a-t-il ajouté.

Par ailleurs, il a laissé entendre que même si le processus s’est bien passé, certaines intempéries ont failli tâcher cette étape notamment celle liée aux pluies qui d’après lui ont ralenti le processus. « C’est normal parce que c’est en période de pluies. Mais tout s’est très bien passé donc ils ont pu travailler avec nous et même participer à l’accomplissement de cette phase. Ça a été un grand bonheur de les avoir avec nous. Eux aussi ont exprimé leur joie car ils ont montré qu’ils peuvent être la relève de demain », a salué monsieur Anatole.

Il faut dire que cette phase ainsi bouclée a débuté le 1er juillet et laisse ainsi place à la post-production et à l’étape de lancement du projet en l’occurrence, le film « MA YA DAWA » ou les aventures et Gurunga, réalisé par des professionnels et ces jeunes formés dans ce « laps » de temps.

AGB

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
10 × 22 =