dim 21 juillet 2024

Suivez-nous sur les réseaux sociaux

spot_img

Cinéma: Noordiv Group outille 35 jeunes au métier d’acteurs de Cinéma

Noordiv Group a procédé à la cérémonie de remise officielle d’attestations à 35 jeunes formés au métier d’acteurs de Cinéma. C’était le 19 décembre dernier au siège du groupe.

En effet, après 45 jours de formation, 35 jeunes sont jugés aptes à exercer comme acteurs de cinéma. Pensé et mis en place par un passionné du cinéma, Noordiv group est spécialisé en formation et management des carrières des acteurs. Parti du fait que d’énormes difficultés sont souvent rencontrées sur les plateaux de tournage dû à l’amateurisme de certains acteurs, le réalisateur Ismaël Kaboré, PDG de Noordiv group, s’est décidé avec quelques autres jeunes, tout aussi passionnés, d’initier une formation afin de résoudre un tant soit peu ces tares.

Après une première session réussie, Noordiv group rebelote une deuxième fois avec au moins 35 jeunes formés en technique vocale et jeu d’acteur. Accompagnée par de sommités du cinéma burkinabé à l’instar de Gustave Sorgho, Maï Lingani, Viviane Yameogo, Désiré Yameogo, Alassane Dakissaga, cette seconde session de formation est la version améliorée de la première, à en croire Ismaël Kaboré.

De l’avis de Gustave Sorgho, par ailleurs formateur lors de cette 2e session, cette formation est la bienvenue. « Je suis content d’accompagner cette cuvée, j’invite les acteurs à ne pas céder aux facilités qu’offrent les nouvelles technologies et je pense que ces jeunes acteurs sont un creuset dans lequel il faudra venir puiser », a-t-il laissé entendre.

Pour le président des cinéastes du Burkina, Pazouknam Jean-Baptiste Ouédraogo, présent également à cette cérémonie, cette initiative est salutaire. Il encourage et félicite ainsi les initiateurs. Dans la même veine, Nafissatou Traoré, bénéficiaire de cette 2e session, salue l’initiative et espère une belle carrière cinématographique à l’avenir.

Pour terminer, des dires de Ismaël Kaboré, PDG de Noordiv group, malgré l’insuffisance de certaines ressources matérielles, cette formation a livré des acteurs qui seront performants sur les différents plateaux de tournage. Le Rendez-vous est pris pour la prochaine session de formation prévue pour février prochain.

Josette KIEMA (stagiaire)

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Publicité

spot_img

Publicité

spot_img

Publicité

spot_img

Plus d'articles

Coupe Yanogo de Tanghin acte 2: Du football pour promouvoir le vivre ensemble

Le quartier Tanghin de la ville de Ouagadougou était...

Festival international du pétanque: l’édition 2 s’annonce sous le signe de la solidarité

Le comité d'organisation du festival international du pétanque de...

ZAGTOULI : des rites initiées pour la paix au Burkina

À Zagtouli, un quartier de la commune de Ouagadougou,...

Industrialisation du cinéma: un pan de l’économie à la traîne

Du 25 février au 4 mars 2023, Ouagadougou a...

Vous ne pouvez pas copier le contenu de cette page