Actualités Cinéma

CINEMA : Rawoko transformé en chien à cause de ‘’Wak d’argent’’ (Histoire vraie)

La première partie du  nouveau film burkinabè appelé « BURKINA RAWOKO » a été projetée ce samedi 30 juin  au Ciné Burkina. Infos culture du Faso y était  et  vous propose ci-dessous un résumé de ce film  réalisé par Yacouba Napon alias MCZ. Il  aborde un thème d’actualité  à propos de l’argent, le nerf de la guerre. Lisez !

Rawoko et Rakoèga vivaient des moments difficiles au village. Ne pouvant plus supporter la galère et les humiliations, ils décident alors de prendre leur destin en main.  Ces derniers prennent la décision d’aller se chercher à Ouagadougou, la capitale. Arrivés en ville, les deux villageois rencontrent toujours des difficultés et trainent dans les rues. Faute d’argent, ils se voient encore humiliés par certains de la cité jusqu’à ce que Rawoko soit sévèrement refoulé par une fille. Faces aux multiples soucis liés au manque de moyens financiers, Rakoèga demande à son kôrô de prendre ses responsabilités afin de les sortir de la misère. Rawoko  après mûre réflexion se convainc alors d’aller chercher « médicament d’argent » chez un premier marabout qui a refusé d’entendre parler de cette pratique. D’ailleurs tout comme leur Yaaba au village, ce marabout lui a déconseillé l’argent facile. Décidé d’avoir de l’argent à tout prix, il est allé voir un autre féticheur qui lui a donné un sac bondé d’argent après un sacrifice. Ce sacrifice fait avec les dessous de sa femme qu’il est reparti chercher au village a répondu à son besoin mais présentait un grand et unique interdit.  En effet, le  kôrô  Rawoko était devenu très riche et devait toujours donner de l’argent aux filles afin d’accroître sa fortune. Seulement, il ne pouvait plus désormais connaître une autre femme à part la sienne au risque de subir les graves conséquences du fétiche. Au départ il parvenait à supporter comme il l’avait  promis au féticheur. Pendant ce temps, le petit Rakoèga faisait la belle vie avec les filles de nuit.  Malheureusement les choses ont mal tourné par la suite et le Kôrô a fini par sortir avec la même fille qui l’avait sévèrement refoulé. De là est parti le basculement de la vie du « ligdsôba » Rawoko. Il est frappé par la malédiction du fétiche et est devenu impuissant. Cinq jours plus tard, Rawoko s’est transformé en chien alors qu’il était au salon avec sa femme qui dormait sur le canapé. A son réveil, elle ne voit plus son mari mais un chien portant ses habits. Se disant  que c’est un chien  qui sort de nulle part, elle chassa alors son mari devenu chien. Celui-ci impuissant parle en fond sonore mais madame ne parle pas la langue des chiens.

« Le film est appelé BURKINA RAWOKO qui veut dire le géant du Burkina. C’est une histoire vraie. J’ai jugé bon de la mettre en fiction parce qu’il y a beaucoup de leçons de vie dedans. Il faut que les gens prennent conscience que toute manière de gagner de l’argent n’est pas forcément la bonne mais on a les plus et moins risqués. Tout comme il y a aussi ce qu’il faut faire et ce qu’il ne faut pas. En tant que jeune réalisateurs burkinabè, on essaye de faire le maximum (…) », a expliqué Yacouba Napon alias MCZ juste à la fin du film.

Ce film a été complètement tourné mais ce n’est que la première partie qui a été présentée  ce week-end. La deuxième est intitulée « LE RETOUR DE RAWOKO » et sera projetée dans six mois.

Voyant les cinéphiles sortir très heureux d’avoir suivi ce film, le réalisateur MCZ ne peut que se réjouir car dit-il, « le cinéma est un meilleur canal pour éduquer».

Rendez-vous dans six mois pour LE RETOUR DE RAWOKO.

Filasko Moussa Kaboré

One Reply to “CINEMA : Rawoko transformé en chien à cause de ‘’Wak d’argent’’ (Histoire vraie)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
14 × 1 =