Actualités Culture Société

Clôture du Festival Wed-binde 2020: l’Association Culturelle Passaté se réjouis du bilan

Lancées le jeudi 15 octobre dernier, les activités de la dixième édition du festival wed-binde ont connu leur apothéose ce samedi 17 octobre 2020 à Kaya. Pour ce faire, c’est la salle polyvalente de la commune qui a servi de tremplin pour les festivités de cette cérémonie de clôture.

Wed-binde est un festival qui a vu le jour dans les années 2000 grâce à l’Association Culturelle Passate (ACP) avec pour vocation de promouvoir le savoir-faire et traditions des artisans du fer. Il se déroule tous les deux ans à Kaya, dans la région du Centre-nord, dont l’activité far consiste a des démonstrations de la métallurgie du fer sur le site des forgerons. La présente édition qui s’est tenue sous le thème « contribution de la culture à la promotion de la résilience et du vivre ensemble ; enjeux, défis, rôle de la femme » aura tenu toutes ses promesses. Des communications sur la cohésion sociale en lien avec le rôle du forgeron, aux démonstrations d’extraction du fer des fourneaux, en passant par les prestations des troupes musicales traditionnelles, telles sont les principales activités qui ont marqué cette dixième édition du festival wed-binde ; édition qui a marqué également les vingt ans du festival. Ce sont des communautés de forgerons venues de la Cote d’Ivoire, du Mali, du Benin et bien évidemment du Burkina Faso qui ont partagé leur savoir-faire métallurgique du fer.

Aussi, l’association a profité de la soirée pour présenter des œuvres réalisées par des personnes vivant avec un handicap. En effet, l’ACP a initié avec l’appui financier du Fonds de développement culturel et touristique (FDCT), une formation dans le domaine des arts plastiques au profit de ces personnes dont les œuvres ont été présentées. Il s’agit au total de 16 bénéficiaires venus de 8 régions du Burkina Faso qui ont vu leurs capacités renforcées durant deux semaines en art plastique. 

Ainsi, la salle polyvalente de Kaya a été choisie ce 17 octobre 2020 pour abriter la cérémonie de clôture de cette présente édition, et ce en présence des autorités administratives et religieuses, ainsi que les populations de la ville. A cet effet, Jacob BAMOGO, promoteur dudit festival s’est dit être animé d’un sentiment de travail bien accompli. ‘’C’est l’occasion pour moi de remercier tous les festivaliers, en particulier les communautés de forgerons venues du Mali, Benin, Côte d’Ivoire et de notre pays d’avoir fait le déplacement afin de participer à la pérennisation de nos traditions. Aussi, mes remerciements vont a l’endroit de tous ceux qui ont bien voulu participer à cette soirée de clôture de nos activités. J’exprime toute ma gratitude à Monsieur Koudbi KOALA, promoteur des Nuits Atypiques de Koudougou, d’être là malgré ses occupations pour me soutenir afin de réussir ce festival, et également à mon jeune frère KPG, conteur professionnel d’avoir effectué le déplacement », a-t-il déclaré.

Pour l’occasion Koba Boubakar DAO, Chef de mission du ministère de la Culture, des arts et du tourisme (MCAT) et par ailleurs représentant le dit ministère à cette présente édition du Wed-binde a tenu à féliciter au nom du ministre SANGO, l’ACP pour ses efforts à reconduire le festival malgré le contexte sécuritaire et sanitaire confus. Pour lui, l’industrie de nos aïeux mérite d’être réaffirmé. Par la même occasion, les autorités coutumières ont remis une tenue traditionnelle datant de 1960 au MCAT pour être conservée au musée national du Burkina. D’ailleurs ces derniers ont remis à leur tour des attestations de reconnaissance aux chefs coutumiers et traditionnels pour leurs efforts à la promotion de la culture.

Et pour joindre l’utile à l’agréable, des artistes de la musique traditionnelle et conteurs se sont invités à la soirée. Ainsi, des troupes traditionnelles, à savoir la troupe Wassenemi, la troupe Wedbinde de Tangporé ont émerveillé le public par leur talent de la musique traditionnelle, avant de céder la scène aux cadors comme Kisto Koimbré et bien évidemment Zougounazaguemda. Ces deux derniers ont laissé transgresser tout leur talent au grand bonheur du public. Quant à KPG, il n’a pas voulu priver le public de son talent de conteur. Il a de ce fait tenu le public en haleine pendant un moment. C’est sur ces notes de prestations musicales et de conte que les portes de l’édition 2020 du Wed-bindé se sont refermées. Rendez-vous est donc pris pour la onzième.

Boukari OUEDRAOGO
Fabrice Parfait SAWADOGO

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
20 × 9 =