ven 21 juin 2024

Suivez-nous sur les réseaux sociaux

spot_img

Compte rendu: Conseil des Coordonnateurs de la CORA/BF

Le mardi 05 Juin 2018 s’est tenu de 10H à 13H30 au Siège national de la CORA/BF le premier conseil des coordonnateurs de l’année 2018. Étaient inscrits à l’ordre du jour les points suivants :
– Le bilan des activités de juin 2017 à juin 2018
– Et divers
1. DU BILAN DES ACTIVITÉS DE JUIN 2017 A JUIN 2018 
Au titre du Projet de fixation du quota de diffusion de la musique Burkinabè à 90% 
 Le conseil s’est félicité du progrès du dossier et constater que l’incident à la Radio Oméga à mis à débat la question de la diffusion de la musique Burkinabè. Cet incident a aussi touché la conscience de certains animateurs et DJ qui propose maintenant plus de musique Burkinabè. Le Conseil s’est aussi félicité des rencontres avec Monsieur Issouf Sawadogo ancien Ministre de la Culture des Arts et du Tourisme, qui, après la soumission de la documentation sur l’argumentaire de la CORA/BF, le rapport du séminaire national sur la revalorisation du quota, avait décidé de proposer un décret de fixation du quota à 90% . Après l’éviction du Ministre Issouf Sawadogo le même dossier a été soumis au nouveau Ministre de la Culture Monsieur Abdoul Karim Sango. Le Conseil s’est félicité de la convergence de vision entre le Ministre de la culture et la CORA/BF sur les questions du quota, de la règlementation sur le sponsoring et de la nécessité de reformer la Semaine Nationale de la Culture(SNC). Le Ministre a promis d’organiser une Rencontre MINISTÈRE -CORA/BF pour échanger sur ces questions.
Au titre des cachets de misère proposé par l’état aux artistes   
Le conseil a félicité le Ministre de la culture pour son acceptation de l’appel à la revalorisation des cachets du plateau off de la SNC. Ces cachets  s’est vu augmenté de 50 000 F CFA. Le conseil appelle le Ministre à pousser la réflexion conformément à la lettre de CORA/BF datant du 20 février 2018 où il a été proposé au Ministre d’organiser  une réflexion sur le cachet de l’artiste fasse au défit de la professionnalisation.
 Les résultats de cette réflexion  fixeront des cachets minimums pour l’état et ses services déconcentrés.
Au titre du programme d’urgence   
Le conseil a décidé de présenter ce projet de programme de développement  au monde musical en début novembre 2018  avant  de le soumettre au Gouvernement. Le dossier de cette proposition de programme sera remis au Président du Faso.
Au titre de l’exécution de la formation des acteurs de la filière musicale sur la conquête des scènes étrangère   
Le comité de coordination de l’organisation a fait au conseil le bilan moral et financier de la formation. Le conseil a marqué sa satisfaction quand à l’exécution du projet tout en dénonçant les quelques insuffisances remarqué au cours de la mise en œuvre. Par ailleurs il remercie le Fond de Développement culturel et Touristique (FDCT) pour cette marque de confiance.
Au titre des déclarations d’interpellation   
Le Conseil a marqué sa satisfaction quant à l’écho de ses déclarations qui ont permis d’exprimer la pensée et la vision de la CORA/BF. Le conseil a ordonné la publication d’autres déclarations.
Le Conseil déplore toujours le manque de conscience continu des mentalement inférieur. Il appelle les Burkinabè dignes imbus de fierté nationale à s’engager avec vivacité dans un combat sans réserve contre  les mentalement inférieurs, aux intellectuellement diminué et aux Diasporas dépaysés.
Au titre de l’assainissement du BBDA   
Le Conseil a déploré le refus du BBDA en 2017 de la Concertation BBDA-CORA/BF. Le conseil a déploré la chute drastique des droits de diffusion dans l’ordre de 15 à 50%  pour prés de 80% des artistes musiciens malgré l’annonce d’augmentations des droits. Le Conseil a déploré le caractère inopportun de ce genre de communication à caractère politique et  qui crée de nombreux désagrément  chez les artistes. Le Conseil a réitéré son engagement à proposer la relecture de l’arrêté 01-054/ MAC/SG/BBDA du 20 mars 2000 portant règlement de répartition qui est dépassé, obsolète complètement en déphasage avec les réalités artistiques de nos jours. Le Conseil a mis un comité d’action chargé de la lutte pour la relecture de cet arrêté. Le Conseil a ordonné au Comité d’entreprendre le rassemblement du monde musical autour de la question et d’engager les actions nécessaires pour cette relecture.
Le conseil interpelle le BBDA à reconsidérer  le cadre de concertation BBDA-CORA/BF pour débattre des questions urgentes dont :
– La relecture de l’arrêté portant la clef de répartition;
– Les crédits des artistes;
– Les droits étrangers;
– La collecte des données de répartitions.
Au titre  du partenariat avec d’autres structures 
Le Conseil se réjouit et remercie  l’UNAPOL, l’Association Convergence, les FAMA, l’Institut Burkinabè, le Ministère de la jeunesse pour la  marque de considération  qu’ils ont manifesté à la   CORA/BF  en l’associant à leur évènement. Le conseil a aussi remercié les nombreux artistes et évènement  qui ont invité la CORA/BF. Le Conseil a  exhorté la CORA/BF à poursuivre son projet    r de mise en œuvre d’une convention des manager gestionnaire de carrière artistique du Burkina Faso malgré  l’inconstance de l’Association des Managers.
2. DIVERS
Le Conseil a échangé en divers sur 3 demandes d’adhésion à la CORA/BF, sur la demande de partenariat avec la Mairie de Ouagadougou, sur les cotisations et le projet de formation de DJ et animateurs, le projet de plateformes de téléchargement de musique Burkinabè et le projet de la Radio CORA/BF.
C’est aux environs 13H30 que le  conseil a pris fin.
Fait Ouagadougou, le 6 juin 2018
CORA/BF, Améliorer et Maintenant.
Infos Culture du Faso, votre plateforme culturelle par Excellence !!!

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Publicité

spot_img

Publicité

spot_img

Publicité

spot_img

Plus d'articles

« Vacances musicales » 2023: clap de fin sur fond de satisfaction du promoteur

Après près d'un mois d'initiation aux instruments traditionnels et...

MUSIQUE : Ethi Pitinga signe son tout premier contrat professionnel

C’est dans le pays de la lagune ébrié, que...

Vous ne pouvez pas copier le contenu de cette page