Compte rendu de l’audience du Ministre de la Culture des arts et du Tourisme avec la CORA/BF.

 Compte rendu de l’audience du Ministre de la Culture des arts et du Tourisme avec la CORA/BF.

Le mardi 26 juin 2018 le Ministre de la culture a reçu dans son cabinet de 8h à 9h une délégation de la CORA/BF. Cette audience faisait suite à une rencontre antérieure et à la déclaration de la CORA/BF. Était inscrit à l’ordre du jour de cette entrevue.

–  L’adoption du quota de diffusion de 90% comme quota irrévocable de diffusion de la musique Burkinabè dans les radios et télévisions du Burkina Faso

– La règlementation sur le sponsoring

– L’adoption d’un  cachet de base applicable lors des grandes manifestations étatiques

– Le respect de l’article 14 de la constitution

– La création d’un meilleur accès à la licence d’entrepreneur de spectacle

– La relecture de l’arrêté 01-054/ MAC/SG/BBDA du 20 mars 2000

– L’abandon de l’initiative les Trésors du Faso

– L’abandon des soutiens à la création et à la promotion

– L’abandon des soutiens aux initiatives telles les festivals, les tournées et les concerts.

– Et tout dernièrement l’abandon du soutien à la célébration de la fête de la musique.

D’entrée la CORA/BF à remercier le Ministre pour sa disponibilité et s’est ensuite attelé à expliquer les différents points de l’ordre du jour et leurs pertinences.  En réponse, le Ministre de la culture des arts et du Tourisme qui s’était déjà prononcé sur certains points dont la question des quotas a réaffirmé son engagement à faire diffuser comme il se doit la musique Burkinabè.

Le Ministre a abordé avec intérêt les points sur la règlementation sur le sponsoring, l’adoption d’un  cachet de base applicable lors des grandes manifestations étatiques le respect de l’article 14 de la constitution, la création d’un meilleur accès à la licence d’entrepreneur de spectacle  et la relecture de l’arrêté 01-054/ MAC/SG/BBDA du 20 mars 2000. Il a par ailleurs réaffirmé son engagement à faciliter l’accessibilité de la licence d’entrepreneur de spectacle, son adhésion à l’idée d’un cachet minimum applicable lors des manifestations étatiques et à la relecture de l’arrêté 01-054/ MAC/SG/BBDA du 20 mars 2000.

Sur la question de l’abandon de l’initiative les Trésors du Faso, le Ministre a fait ressortir que le Ministère n’a pas encore soldé l’important crédit laissé par cette manifestation et renchérie qu’une réflexion sur l’opportunité, le format  et la valorisation des trésors humains vivants révélés se poursuit. Quant à l’abandon des soutiens à la création et à la promotion ainsi qu’à la célébration de la fête de la musique et aux initiatives telles les festivals, les tournées et les concerts, le Ministre a soutenu que le Ministère est en train de tirer les leçons sur les soutiens antérieurs et travaille sur une nouvelle forme de soutien.

Le Ministre a appelé à une séance de travail avec la CORA/BF en fin juillet sur les grandes questions abordées lors de l’audience.

C’est avec la photo de famille qu’a pris fin cette audience à 9h07 minutes.

 

Fait à Ouagadougou, le mardi 26 juin 2018

 

CORA/BF, AMÉLIORER ET MAINTENANT

 

Infos Culture du Faso,  votre plateforme culturelle par Excellence !!!

 

 

 

 

 

 

 

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Résoudre : *
5 + 25 =